CNSS Bobo-Dioulasso : Des personnes âgées dénoncent les conditions d’accueil

Des usagers de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) de Bobo-Dioulasso se plaignent des conditions d’accueil réservées aux personnes âgées. Pour eux, le fait de laisser trainer ces personnes du troisième âge dans les couloirs de l’institution est inadmissible. Pour mieux comprendre la situation, une équipe de L’Express du Faso a fait le constat sur les lieux hier lundi 21 septembre.

Des personnes âgées dans la salle d’attente

A l’arrivée dans la salle d’accueil des usagers, des personnes âgées pour la plupart accompagnées par des jeunes, sont faciles à distinguer. Venues à la CNSS pour entrer en possession de leur pension, ces personnes âgées ont en majorité traversé des conditions difficiles (distances et moyens de déplacement) pour s’y rendre. Une fois sur place, les locaux de la CNSS ne sont pas un paradis pour eux. Lassina Sankara, un usager rencontré sur place, venu accompagner son père retraité, nous confie que la situation de son papa n’est pas facile. « Vous-mêmes, regardez son état. Avant ils venaient le payer à la maison, mais maintenant ils ont arrêté. Je suis obligé de parcourir une dizaine de kilomètres avec lui, sur moto pour le conduire ici. Le fait de rester derrière la moto le fatigue trop. Une fois à la Caisse aussi, nous sommes obligés de faire le rang et cela n’est pas facile ». Un autre usager de la caisse, venu accompagner lui aussi son papa, déplore l’état des toilettes. Il nous confie aussi que pas plus tard que la semaine passée, un vieillard est tombé sûrement sous l’effet de la fatigue. Pour mieux comprendre la situation nous décidons de rencontrer les premières autorités régionales de la CNSS. C’est le directeur régional en personne Cyriaque Somé, qui nous reçoit dans ses bureaux. Il se dit conscient des difficultés au niveau de l’accueil des personnes âgées mais assure que tout est mis en œuvre pour remédier à cela. « Nous avons trois guichets à savoir le guichet des accidents de travail, le guichet des allocations familiales et le guichet des retraités. Au niveau du guichet des retraités, nous avons uniquement des personnes en âge avancé. Nous ne pouvons donc pas dire qu’un tel a plus de problèmes que l’autre et le privilégier. Au niveau de la direction, nous avons pris les mesures pour que les personnes, en cas d’incapacité de se déplacer, puissent être payées directement à domicile. Ces personnes sont répertoriées au niveau de la comptabilité. Malgré cela, des personnes conscientes des défaillances de leur état de santé, préfèrent venir ici à chaque début de mois. Car pour elles, c’est un moyen de retrouvailles et ce n’est pas souvent facile de les accueillir, surtout en ce mois de septembre qui est un mois de forte affluence. Nous travaillons actuellement pour qu’à tous les niveaux, le payement soit électronique ou par bancarisation. Le conseil des ministres en a pris la décision ».

Ousmane TRAORE

Aymeric KANI

Fermer le menu
consectetur commodo ut quis commodo dapibus facilisis Lorem luctus vulputate,