Commune de Yaho : A Yaho les masques fêtent avec les femmes

La commune rurale de Yaho dans la province des Balé, région de la Boucle du Mouhoun  a célébré en différé la Journée internationale de la femme, le samedi 20 mars 2021. C’était à Madou, un village situé à 11 km de Yaho, chef-lieu de la commune, en présence des autorités administratives, politiques et coutumières de la commune.

Les femmes au moment du défilé du 8 mars à Madou

Cette cérémonie marque la fête de la 164ème Journée internationale de la femme sous le thème «Inclusion financière par le numérique pour un développement économique de la femme : défis et perspectives ». Cette année 2021, la célébration tournante de la fête en différé dans la commune de Yaho s’est déroulée dans le village de Madou. La cérémonie a été parrainée par Lassané Kaboré, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, représenté par son directeur de cabinet, Karfa Fayama. Au cours de la célébration, la coordinatrice communale des femmes, le maire de la commune et le représentant du parrain ont prononcé leurs mots à l’endroit des femmes de la commune. La fête a été marquée également par une série de démonstrations de masques des villages de Maoula et de Madou.  La cérémonie a pris fin par un défilé des femmes des différents villages de la commune et une remise de cadeaux aux officiels présents à la célébration.

Selon Adèle Tuina, coordinatrice communale des femmes de Yaho, «le 08 mars est un grand jour pour toutes les femmes du monde. Les femmes ont longtemps souffert des corvées et des grossesses non désirées. Donc, nous voulons que cette journée soit une occasion pour sensibiliser les femmes sur leurs droits afin d’améliorer leurs conditions. Nous demandons également aux dirigeants de prendre en compte davantage les femmes dans les projets de développement du pays».

Pour Aladoyi Jean-Claude Kini, maire de commune de Yaho, cette célébration du 08 mars vise à construire une société forte et une entente forte dans la commune. «Nous organisons la fête pour accompagner les femmes et montrer que la mairie est à leurs côtés. La célébration se déroule de façon tournante dans les différents villages. En 2018, nous avons célébré à Yaho, chef-lieu de la commune, en 2019 à Fobiri, en 2020, elle n’a pas eu lieu à cause du COVID-19 et on a programmé 2021 à Madou. Nous voulons que les femmes de la commune s’intéressent au numérique pour le développement. Nous demandons aux autorités d’aider la commune pour régler les problèmes de réseau de communication».

Karfa Fayama, représentant le parrain dit être satisfait de cette célébration du 08 mars à Yaho. Selon lui, c’est un moment crucial pour relever les défis des femmes en les accompagnants dans les grands projets de développement de notre pays.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
porta. id, in pulvinar diam libero justo mattis non suscipit eleifend