Compte-rendu du Conseil des ministres : Des cités universitaires de 1000 lits à Dori et Fada

L’adoption de projets de ratification de plusieurs accords de dons, de prêts avec la Banque Internationale de Développement devrait aussi permettre de disponibiliser des ressources cumulées de plus de 305 milliards FCFA après des partenaires pour développer des infrastructures universitaires à Fada et à Dori. Ce qui permettra  d’accueillir 1200 étudiants et réaliser des cités universitaires de 1000 lits pour améliorer les conditions sociales des étudiants.

 

L’Ecole de police et l’Académie de police, transformées en EPA

                                                                                                  

Le Conseil des ministres a examiné 7 rapports dont 6 au titre du ministère de l’économie, des finances et du développement. Ce qui a permis d’adopter 2 décrets qui érigent l’Ecole nationale de police et l’Académie de police en établissements publics à caractère administratif. Ces décrets permettront à ces établissements d’avoir une autonomie de gestion, d’être plus performants et rechercher l’efficacité, mais aussi de faire la distinction entre les deux structures.

 

500 millions de dollars US pour le projet MCA

 

6 autres rapports ont été examinés dont un relatif au décret portant création, attributions et fonctionnement du projet Millenium Challenge account. Et 3 autres rapports ont permis d’adopter des ordonnances de ratification d’accords de prêts, de don, de subvention. Le décret relatif a la mise en œuvre du MCA permettra au Burkina Faso d’opérationnaliser le projet signé avec les USA qui est évalué à 500 millions de dollars US. Ces investissements seront portés au secteur de l’énergie, pour que les propositions de service d’électricité soient moins chères  et beaucoup plus accessibles en termes de disponibilité d’ici au terme de ce projet qui a une durée de 5 ans.


Un excédent céréalier de 792701 tonnes

 

Le rapport bilan sur le niveau de production de nos produits  fait ressortir un excédent brut estimé à 109 000 tonnes. Il prend en compte le solde import-export. Le bilan céréalier définitif fait ressortir un excédent net de 792 701 tonnes, dégageant un solde productif apparent par habitant de 243 kg. Cette année, on enregistre un excédent de production de 109 000 tonnes. Mais la production globale est de 5 179 000 tonnes.

Six groupes parlementaires pour la 8è législature

La 8ème législature connaitra 6 groupes parlementaires dont 4 de la majorité présidentielle avec 102 députés et  2 de l’opposition  politique avec 25 députés.

Rassemblées par Fatimata BELEM

 

Fermer le menu
mattis venenatis neque. venenatis, vel, Sed risus.