Crise au sein de la communauté musulmane : « Les membres de la communauté n’ont pas peur de Dieu », Héma Djafar Ouattara

Héma Djafar Ouattara, père fondateur du comité culturel de la génération des trois testaments (CCGT), a prêché le vendredi 23 avril 2021 à son domicile situé au secteur 22 de Bobo-Dioulasso. La crise au sein de la communauté musulmane du Burkina était à l’ordre du jour au cours du prêche.

En rappel, depuis le samedi 17 avril 2021, la communauté musulmane du Burkina Faso traverse une crise. C’est à cette occasion que le père fondateur du CCGT, a organisé un prêche le vendredi 23 avril, grand jour de prière des musulmans pour donner son avis par rapport à cette crise.

Le grand prêcheur reconnu parle aussi des vertus du mois de Ramadan, de la paix et la cohésion sociale au Burkina. Selon Héma Djafar Ouattara, « les membres de la communauté musulmane n’ont pas peur de Dieu, sinon cette situation n’aurait pas dû se produire. Il n’est pas donné à n’importe qui de diriger.

Nous pensons que cette crise est due au fait qu’il n’y a pas de vérité au sein même de la communauté. La parole de Dieu se trouve dans trois livres à savoir, la Torah, l’Evangile et le Coran. Nous devons travailler avec ces trois livres pour éviter les divisions quelconques au sein des populations. 

Je pense que les membres de la communauté musulmane ne travaillent pas sur la base du Coran. Ils font ce qui les arrange. Donc, nous demandons aux dirigeants de la communauté musulmane de faire preuve de transparence pour préserver l’intérêt de tous les musulmans du Burkina ».  En ce mois béni de ramadan, le père fondateur du CCGT lance un appel à tous les burkinabè de cultiver l’unité, le pardon et surtout la paix pour que notre cher pays, le Burkina Faso puisse se développer.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
felis dolor. felis odio pulvinar Donec eget Curabitur libero in