Faso music Awards : Les organisateurs s’expliquent

En prélude à la tenue de la 8ème édition des Faso music Awards (FAMA) prévue du 18 au 20 mars prochain, le comité d’organisation avec à sa tête le coordonnateur de cet événement, Youssef Ouédraogo, a animé une conférence de presse pour dérouler le programme. C’était le 11 mars 2021 à Ouagadougou.

Le comité d’organisation face à la presse

La 8ème cérémonie de distinction pour encourager les créateurs, les professionnels de la filière musique, les Faso music Awards (FAMA) se tiendront sous le thème « musique et révolution numérique, défis et opportunités pour les artistes ». Le choix de ce thème selon le coordonnateur, Youssef Ouédraogo s’explique du fait que depuis dix ans, la musique subit les effets de la numérisation, dans ses formes de production et ses modes de diffusion. Placé sous le patronage de la ministre de la Culture, Élise Foniyama Ilboudo/ Thiombiano, sous la présidence du ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Harouna Kaboré,  et sous le parrainage de l’ambassadeur du Royaume du Maroc, Youssef Slaoui, ce 8ème rendez-vous va décerner 14 prix regroupés en 3 catégories. Il s’agit des prix principaux (08), des prix spéciaux (05) et  du grand prix (01). Les nominés de ces catégorie ont été désignés à la suite d’un travail minutieux fait par un comité ad ’hoc et des expert externes. Cette équipe a travaillé sur la base des renseignements d’au moins d’une centaine de fiche envoyées à des professionnels culturels dans les villes de Bobo-Dioulasso, de Ouagadougou, de Ouahigouya et de Koudougou. Au menu de cette 8ème édition, des débats télévisés le 17 mars, un panel sur le thème le 18 mars, le FAMA off à l’Université Joseph Ki-Zerbo le 19 mars et la cérémonie de remise de trophée à Royal Beach Hôtel. Plusieurs innovations à travers des partenariats sont au également au menu. Il s’agit des partenariats avec l’Université Joseph Ki-Zerbo, le festival village de Basga (BFA), Djaka festival (Divo-RCI) et le festival du tourisme de Dimbokro (RCI).

Aïcha TRAORÉ

Fermer le menu
Phasellus commodo id, consectetur mattis velit,