Journée internationale de l’alphabétisation : Objectif, l’alphabétisation pour tous

Le 8 septembre de chaque année, est célébrée la Journée internationale de l’alphabétisation. L’un des objectifs de cette journée est de souligner l’importance de l’alphabétisation auprès des citoyens, des collectivités et des associations. L’édition de 2021 est célébrée sous le thème : « L’alphabétisation pour une reprise axée sur l’humain : réduire la fracture numérique ».

Près d’une personne sur sept aujourd’hui, est illettrée et sur les 860 millions d’illettrés, 500 millions sont des femmes. L’alphabétisation pour tous recherchée à travers cette journée internationale n’est donc que justifiée.

Cependant, il ne faudrait pas omettre que la pandémie de la Covid-19 a provoqué une perturbation sans précédent dans l’apprentissage des enfants, des jeunes et des adultes ces deux dernières années. Elle a néanmoins rappelé le rôle essentiel de l’alphabétisation, au-delà de son importance inhérente en tant qu’élément du droit à l’éducation. L’alphabétisation permet d’émanciper les individus et d’améliorer leur vie en leur portant plus de capacité à choisir un type de vie qui peut leur convenir.

La Journée internationale de l’alphabétisation 2021 examinera la contribution de l’alphabétisation, bâtisseuse d’un fondement solide pour une reprise axée sur l’humain. Et ce, en mettant en avant les interactions entre l’alphabétisation et les compétences numériques dont ont besoin les jeunes et les adultes non alphabétisés.

Elle explorera également les facteurs qui rendent une alphabétisation fondée sur la technologie inclusive et utile, afin de ne laisser personne de côté. Ce faisant, cette Journée sera l’occasion de réinventer l’avenir de l’enseignement et de l’apprentissage dans le domaine de l’alphabétisation, dans le contexte de la pandémie et au-delà.

Historique de la journée

C’est en 1966 que la Conférence générale de l’UNESCO a déclaré le 8 septembre, Journée internationale de l’alphabétisation. La journée est célébrée dans le monde entier chaque année et rassemble les gouvernements, la société civile et l’ensemble des acteurs concernés.

Adoptés en septembre 2015, les Objectifs de développement durable promeuvent l’action de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité ainsi que les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. L’une des cibles de l’objectif 4 est de veiller, d’ici à 2030, « à ce que tous les jeunes et une proportion considérable d’adultes, hommes et femmes, sachent lire, écrire et compter ».

Abdoul-Karim Etienne SANON

Marie-Claire SOME (Stagiaire)

Fermer le menu
ut pulvinar Aenean at tristique id dapibus lectus adipiscing