Journée nationale de l’arbre: c’est le 22 juin dans les Hauts-Bassins

Le comité d’organisation de la 6ème édition de la Journée nationale de l’arbre a tenu une conférence de presse le vendredi 31 mai 2024. C’était dans la salle de conférence du gouvernorat de Bobo-Dioulasso.

La Journée nationale de l’arbre (JNA) est basée sur la plantation des espèces locales dans des sites protégés et sécurisés sur le plan foncier. Une attention particulière est accordée à la qualité et l’entretien des plants. Avec pour objectif principal de susciter une mobilisation générale de toutes les couches socio-professionnelles pour la restauration des forêts et des terres dégradées de notre pays, la 6ème édition de la Journée national de l’arbre se tiendra le 22 juin 20224 dans la région des Hauts-Bassins. Pour le comité d’organisation, il est question pour cette 2024 de créer un engouement populaire pour la plantation, l’entretien et la protection des plants mis en terre ; magnifier l’arbre pour ses multiples fonctions et services socio-économiques et culturels ; reconnaître et récompenser les mérites des acteurs intervenant dans le domaine de la préservation des ressources forestières. Pour la gouverneure de la région des Hauts-Bassins, Mariama Konaté/Gnanou, cette 6ème édition placée sous le thème « Arbre : capital de résilience pour un développement endogène », met en exergue la contribution de l’arbre dans la résilience des populations vulnérables du fait des aléas climatiques et de l’insécurité. « Cette année, l’accent sera mis sur la création des bosquets des institutions. La 6ème édition de la Journée nationale de l’arbre (JNA) consacrera également le lancement officiel de la campagne nationale de reforestation 2024 », a-t-elle fait savoir.
Les innovations de la 6ème édition
Pour le comité d’organisation, cette 6ème édition sera marquée par des innovations telles que la mise en œuvre de l’initiative « une institution, un bosquet », « un évènement heureux, un arbre (mariage, naissance, baptême) », la plantation d’alignements de 5 km d’espèces végétales emblématiques dans chaque région, la géolocalisation des sites de plantation et la création d’une carte de reboisement.
En termes de cibles, il est attendu au cours de cette campagne de reforestation, la mise en terre d’au moins 6 millions de plants avec un taux de survie de 50%. Pour la JNA, une cible de 70 000 plants est attendue sur une superficie de 120 hectares sécurisés et protégés, avec une projection de taux de survie des plants de plus de 70%.
Aussi, une « Nuit de l’arbre » sera organisée pour magnifier l’arbre à travers ses multiples fonctions, une occasion de récompenser les acteurs les plus méritants en matière de préservation des ressources forestières et de restauration des terres dégradées ; du matériel et des vivres seront remis aux PDI, de même que des décorations à des récipiendaires qui se sont illustrés dans la protection de l’environnement et du cadre de vie. Pour réussir cette mission, la gouverneure des Hauts-Bassins dit être confiante quant à l’engagement des populations de sa région.

Aymeric KANI

Fermer le menu
Donec ut id ut vel, elit. Aenean Praesent dapibus