Législatives 2020 : L’AFA mise sur le Sankarisme pour séduire les Dédoulais

Dans cette dernière semaine de électorale 2020, le regroupement des partis AGIR, FFS, AFD (AFA) poursuit sa conquête de l’électorat dans le Mouhoun. Selon Fatin Tiébo, candidat tête-de-liste titulaire du regroupement AFA dans le Mouhoun, les priorités seront axées sur l’agriculture s’il obtient un poste de député.

« Il faut des leaders avec une vision pour réorganiser notre province », dixit Fatin Tiébo

L’AFA est une coalition de trois partis à savoir  l’Agir, le FFS et l’AFD qui ont décidé de s’unir pour avoir plus de force et de visibilité sur le terrain. Selon Fatin Tiébo, la vision de l’AFA est de mettre en pratique la volonté du président Thomas Sankara, à savoir : «au lieu de donner du poisson à quelqu’un, il faut lui apprendre à pêcher pour que la personne ait une liberté et une indépendance de manger son poisson quand il le veut». Et d’ajouter : «Je pense que nous sommes compris. Le peuple burkinabè a compris qu’il faut aller vers cette autonomisation, cette indépendance et auto pris en charge».

Pour convaincre l’électorat à voter en sa faveur, l’AFA dit avoir mis en place une stratégie différente de celles des autres partis politiques.

«La formation des jeunes est une action qui nous préoccupe. C’est les mêmes canaux que nous utilisons, l’approche avec les femmes pour leur autonomisation. C’est un de nos points stratégiques. Et envers nos frères agriculteurs, nous allons vers eux pour apporter notre expérience, nous conseillons de revenir sur les petits groupements d’intérêt économique », explique Fatin Tiébo. Selon lui, les perspectives pour le  Mouhoun seront axées sur l’agriculture. Il estime que c’est une localité qui produit beaucoup, mais est mal organisée. «Il faut donc des leaders avec une vision pour réorganiser notre province et aussi la région et son hinterland. Nous sommes une population purement agricole, il faut  travailler à avoir une banque agricole basée à Dédougou», a confié le SG provincial de l’AFA Mouhoun. Il appelle  les populations à voter le président Roch à la présidentielle et pour leur regroupement politique l’AFA, le 22 novembre prochain.

Arnaud Lassina LOUGUE

Correspondant

Fermer le menu
ut suscipit et, mattis efficitur. elit.