Nouvel an 2024 à Banfora : Les vœux du gouverneur, du chef de Canton, de l’Évêque et du PDS

Plusieurs personnalités de la ville de Banfora ont formulé leurs vœux pour la nouvelle année 2024. Du Gouverneur de la région au chef de Canton en passant par l’Evêque et le Président de la délégation spéciale communale, tous ont un seul vœu : Le retour de la paix au Faso. Lisez plutôt !

Badabouè Florent Bazié, Gouverneur des Cascades
« Mettons toutes nos énergies pour la restauration de l’intégrité du territoire »
« L’année 2023 qui s’achève a été marquée par la lutte contre le terrorisme qui arrache à notre affection de valeureux filles et fils, impacte notre vivre-ensemble et plombe les efforts de développement. Dans le même temps, 2023 aura été dominé par l’espoir d’un Burkina Faso nouveau, libre et souverain, qui assume avec dignité et intégrité, ses choix et ses orientations sociopolitiques. Cet espoir est renforcé par la reconquête effective de certaines localités, accompagnée du retour progressif de l’Administration et des populations. Au seuil du nouvel an 2024 qui s’annonce comme une année charnière dans la réalisation de cet espoir, je formule les vœux de paix, de santé, de bonheur et de prospérité à l’endroit de chacun d’entre vous. Je rends un vibrant hommage aux forces combattantes engagées pour la reconquête du territoire national. Je salue le courage patriotique de tous ces dignes fils et filles tombés sur le champ d’honneur, et exprime ma compassion à leurs familles. Aux blessés, je souhaite un prompt rétablissement. Les défis du moment, surtout ceux sécuritaires, nous imposent de rompre avec les attitudes qui nourrissent les tensions sociales. Je souhaite que l’expression de toute prétention ou revendication aussi légitime soit-elle, s’inscrive dans les principes qui régissent notre Etat et dans les valeurs qui fondent notre vivre-ensemble. Saisissant la présente occasion, j’exprime ma gratitude à tous les acteurs qui œuvrent constamment pour la paix dans la région. Je traduis ma reconnaissance à toutes les personnes physiques et morales de la région qui ont contribué à l’effort de paix. J’encourage l’ensemble des populations à maintenir cet élan patriotique. Envisageons cette nouvelle année avec beaucoup d’optimisme. Mettons toutes nos énergies au service de la restauration de l’intégrité du territoire, de la paix et du succès de l’offensive agropastorale et halieutique visant l’autosuffisance alimentaire ».

Fadouah Il, chef de Canton de Banfora
« Soyons tous des artisans de la paix »
« Je souhaite une bonne et heureuse année 2024. Paix au Faso et surtout dans les Cascades dont relève le canton de Banfora. Aux Forces de défense et de sécurité (FDS) ainsi qu’aux Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), aux dozo, de même qu’à tous les frères et sœurs qui se sont engagés, quel que soit leur situation, pour la défense de la patrie. Je prie que le bon Dieu et les mânes de nos ancêtres soient toujours à leurs côtés pour les protéger contre le mal et les aider à vaincre les forces du mal qui nous endeuillent chaque jour. Pour le canton de Banfora, j’invite les fils et filles, la diaspora à l’union sacrée pour un retour de la paix au Burkina Faso. Soyons donc solidaires autour de nous et que nous soyons tous des artisans de la paix. Aussi, je n’oublie pas de dire merci au Capitaine Ibrahim Traoré, président du Faso et à son gouvernement. Le canton de Banfora soutient les actions entreprises par la transition ».

Monseigneur Lucas Kalifa Sanou, Evêque de Banfora
« Nous prions pour que cette année chaque PDI retourne chez lui »
« 2023 a été l’année des jubilés au cours de laquelle le diocèse de Banfora a célébré ses 25 ans d’existence. Il y avait beaucoup d’autres jubilés dont les 60 ans de l’église Saint Pierre de Banfora, la cathédrale qui a célébré ses 25 ans également ainsi que plusieurs personnes qui ont eu 25 ans d’ordination ou de profession religieuse. Nous avons marqué cela durant toute l’année depuis le 3 janvier 2023 où ce jubilé a été ouvert et avec le sommet les 15 et 16 décembre. Je profite de l’occasion pour remercier toute la population de la région des Cascades pour ces célébrations qui ont été vraiment des moments d’action de grâce, pour tout ce que le Seigneur, le Tout Puissant a fait pour nous en 25 ans. Comme vous le savez, nous avons conçu la création de ce diocèse comme une occasion d’évangélisation. Et en disant évangélisation, il ne faut pas penser uniquement à l’aspect religieux. Evangéliser, c’est travailler au développement de tout homme et de tout l’homme ; donc toutes les dimensions de l’homme. En 25 ans, beaucoup de choses ont été réalisées. Nous remercions le Seigneur pour cela. Et toute l’année, nous avons chanté vraiment notre action de grâce au Tout Puissant. Maintenant que nous sommes dans une nouvelle année, je voudrais rappeler ce que nous avons dit. Nous avons dit que ce jubilé est une occasion d’action de grâce pour faire le bilan mais surtout pour aller de l’avant dans ce même sens et il y a toujours beaucoup de travaux à faire. C’est ce sens que j’invite toute la population de la région des Cascades à entrer dans ce mouvement qui a été déclenché par le gouvernement de la transition à savoir l’actionnariat populaire. Nous ne pouvons-nous développer que par nous-mêmes. Dans ce sens, tout le monde est invité à travailler pour que la région progresse toujours. Je présente à toute la population, les chrétiens, les musulmans et ceux qui sont dans la religion traditionnelle mes meilleurs vœux de bonne année, d’heureuse année de 2024. Que 2024 voit la fin des difficultés que nous avons vécu au cours de 2023. Ces difficultés, c’est d’abord le terrorisme qui a engendré beaucoup de problèmes dans notre pays. Il y a eu des morts. Et nous pensons à tous ces morts tout en demandant au Seigneur de les accueillir. Il y a eu beaucoup de déplacés internes. J’en ai fait allusion dans mon homélie de la fête de Noël et nous demandons à tout le monde d’aider à les accueillir, à atténuer leur souffrance. Nous espérons que 2024 verra le retour de tout un chacun dans son lieu de vie ordinaire ».

Yacouba Barro, PDS de Banfora
« C’est le moment pour nous de nous réunir autour de l’essentiel »
« Je voudrais au nom de la délégation spéciale communale de Banfora, souhaiter à l’ensemble de la population de la commune de Banfora, mes vœux de santé, de longévité, de succès et surtout de tranquillité. Puisse le Tout Puissant, par sa miséricorde, nous aider à ramener la paix et la sécurité dans notre chère Patrie. Je voudrais également souhaiter prompt rétablissement à tous les malades. En ces moments, j’ai une pensée particulière à nos volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et nos Forces de défense et de sécurité (FDS) qui se battent nuit et jour contre cette guerre qui nous a été imposée. Que Dieu les protège et les accompagne dans cette lutte. Nous sommes convaincus que cette guerre tire vers sa fin. C’est le moment pour nous de nous réunir autour de l’essentiel dans la cohésion sociale. J’invite les populations de la belle cité du Paysan noir à faire preuve de prudence dans la circulation et à plus de solidarité surtout envers les Personnes déplacées internes (PDI) ».