Pandémie de la Covid-19 : Diagnostiqués positifs, ils ont bel et bien déserté le camp

Le coordonnateur sectoriel «santé» de la riposte à la pandémie de la Covid-19, Dr Brice Bicaba était face à la presse hier mardi 15 septembre 2020 à Ouagadougou pour parler de l’évolution de la maladie ces derniers jours au regard de la contamination record que le pays a enregistrée.

Les populations sont invitées au respect strict des mesures sanitaires

En formation à Bobo-Dioulasso, au camp militaire Ouezzin Ciulibaly, plusieurs élèves de l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) ont été diagnostiqués positifs à la Covid-19. Testés positifs, chaque énarque a été informé de ses résultats. «Malgré le risque de propagation, des élèves ont déserté le foyer sans avis médical, ni l’autorisation des autorités militaires et administratives», a précisé Dr Brice Bicaba, coordonnateur sectoriel « santé » de la riposte à la pandémie de la covid-19.

Et suite aux interpellations des autorités administratives et sanitaires, “74 élèves ont appelé” depuis leur désertion soit «plus de 74 énarques localisés». L’animateur principal a rassuré que les directions régionales de la santé ont été contactées pour repérer les domiciles et assurer le suivi pour leur prise en charge. Il faut relever que certains y sont retournés dans leurs familles. Dans cette optique, le comité national de riposte a décidé de gérer ces élèves repartis en famille à domicile dans le sens de contenir la maladie et éviter sa contamination. A préciser que 99 de ces élèves sont à Ouagadougou et 56 à Bobo-Dioulasso.

Pour le cas des familles des élèves concernés, le coordonnateur a indiqué qu’elles seront considérées comme des cas contacts et suivies également. Dans l’optique de contenir la pandémie, Dr Brice Bicaba a rassuré quant aux efforts déployés dans ce sens, tout en demandant la collaboration des populations. De nos jours 9 régions sur 13 sont actives au Burkina Faso avec  la ville de Bobo-Dioulasso qui tient le flambeau. Les dernières informations font état de 16 nouveaux cas confirmés, tous à transmissions communautaires, dont 8 à Ouagadougou, 6 à Houndé et 2 à Bobo-Dioulasso. Les populations sont invitées à ne pas baisser la garde quant à l’observation des mesures barrières afin de bouter hors de nos frontières cette pandémie.

Jules TIENDREBEOGO

Odom YANOGO (stagiaire)

Fermer le menu
vulputate, vel, id, mattis pulvinar accumsan elementum ipsum neque.