Pandémie de la Covid-19 : Diagnostiqués positifs, ils ont bel et bien déserté le camp

Le coordonnateur sectoriel «santé» de la riposte à la pandémie de la Covid-19, Dr Brice Bicaba était face à la presse hier mardi 15 septembre 2020 à Ouagadougou pour parler de l’évolution de la maladie ces derniers jours au regard de la contamination record que le pays a enregistrée.

Les populations sont invitées au respect strict des mesures sanitaires

En formation à Bobo-Dioulasso, au camp militaire Ouezzin Ciulibaly, plusieurs élèves de l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) ont été diagnostiqués positifs à la Covid-19. Testés positifs, chaque énarque a été informé de ses résultats. «Malgré le risque de propagation, des élèves ont déserté le foyer sans avis médical, ni l’autorisation des autorités militaires et administratives», a précisé Dr Brice Bicaba, coordonnateur sectoriel « santé » de la riposte à la pandémie de la covid-19.

Et suite aux interpellations des autorités administratives et sanitaires, “74 élèves ont appelé” depuis leur désertion soit «plus de 74 énarques localisés». L’animateur principal a rassuré que les directions régionales de la santé ont été contactées pour repérer les domiciles et assurer le suivi pour leur prise en charge. Il faut relever que certains y sont retournés dans leurs familles. Dans cette optique, le comité national de riposte a décidé de gérer ces élèves repartis en famille à domicile dans le sens de contenir la maladie et éviter sa contamination. A préciser que 99 de ces élèves sont à Ouagadougou et 56 à Bobo-Dioulasso.

Pour le cas des familles des élèves concernés, le coordonnateur a indiqué qu’elles seront considérées comme des cas contacts et suivies également. Dans l’optique de contenir la pandémie, Dr Brice Bicaba a rassuré quant aux efforts déployés dans ce sens, tout en demandant la collaboration des populations. De nos jours 9 régions sur 13 sont actives au Burkina Faso avec  la ville de Bobo-Dioulasso qui tient le flambeau. Les dernières informations font état de 16 nouveaux cas confirmés, tous à transmissions communautaires, dont 8 à Ouagadougou, 6 à Houndé et 2 à Bobo-Dioulasso. Les populations sont invitées à ne pas baisser la garde quant à l’observation des mesures barrières afin de bouter hors de nos frontières cette pandémie.

Jules TIENDREBEOGO

Odom YANOGO (stagiaire)

Fermer le menu
Curabitur commodo in luctus dapibus Aliquam elementum adipiscing lectus non Donec sed