Période électorale au Burkina Faso : Les journalistes s’approprient le rôle du Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel est une institution qui intervient en amont et en aval de l’organisation des élections au Burkina Faso. Selon son président, Kassoum Kambou, son rôle est souvent méconnu des hommes de medias. Pour leur permettre de s’approprier le rôle du Conseil constitutionnel, une journée d’information a été organisée à leur profit au sein de l’institution, le vendredi 23 octobre 2020.

Le président du Conseil constitutionnel a exhorté les hommes de médias à une collaboration franche avec son institution

En aval et en amont de l’organisation d’une élection, le Conseil constitutionnel est une institution qui intervient. Mais son rôle est souvent méconnu par les hommes de médias. Comme exemple le président du Conseil constitutionnel Kassoum Kambou indiquera que beaucoup ignorent que les recours devant son institution sont gratuits. Le Conseil constitutionnel a besoin donc de s’ouvrir aux journalistes pour que les citoyens puissent mieux appréhender son rôle dans le jeu démocratique dans notre pays. La première communication de cette journée d’information des hommes de médias sur le rôle du Conseil constitutionnel a été livrée par le Secrétaire général de cette institution, Daouda Sawadogo, sur les missions, le rôle du Conseil constitutionnel et son organisation. Il a souligné que les 10 membres du Conseil sont nommés par les autorités nationales pour un mandat de 9 ans non renouvelable. Il précise que le Conseil constitutionnel dispose de trois compétences à savoir, le juridictionnelle car il s’occupe de la gestion du contentieux normatif (article 154, alinéa 5 de la Constitution), de déclaration des biens des personnalités (article 13) et consultative.

Les journalistes n’ont pas manqué cette occasion de mieux découvrir le Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel veille à la transparence des élections nationales et du référendum, il proclame également les résultats définitifs des élections et il est le juge du contentieux pré et post  électoraux.

Comment saisir le Conseil constitutionnel ?

La deuxième communication de cette journée d’information sur le Conseil constitutionnel a permis aux hommes de medias de comprendre la saisine de l’institution. Selon le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou, tout citoyen a la possibilité de saisir le Conseil constitutionnel lorsque la loi remise en cause par celui-ci, n’a pas encore été promulguée. Il finira en lançant un appel aux hommes de médias pour une meilleure collaboration avec son institution pour des élections libres et transparentes au Burkina Faso.

 Firmin OUATTARA

Fermer le menu
quis, dapibus tristique ut non luctus Donec nec