Personnes déplacées internes dans les Hauts-Bassins : La Chambre de commerce fait don de 20 tonnes de riz et 7 millions FCFA

 

Ce mardi 20 décembre 2022, la Chambre de commerce, d’industrie du Burkina (CCI-BF a procédé à la remise de 20 tonnes de riz et d’un chèque de 7.000.000 CFA à la Délégation spéciale régionale des Hauts-Bassins au profit des personnes déplacées internes.

C’est dans les mains du président de la délégation spéciale régionale des Hauts-Bassins, colonel Moussa Diallo, que le président de la CCI-BF Hauts-Bassins, Al-Hassan Siénou a remis 20 tonnes de riz et un chèque de 7.000.000 CFA. Le président de la délégation spéciale régionale à son tour, a remis ce don au ministère en charge de l’Action sociale par le biais de son représentant. La répartition de ces 20 tonnes sera faite entre les trois chefs-lieux des provinces des Hauts-Bassins. Dix (10) tonnes pour Bobo-Dioulasso (Houet), 5 tonnes pour Orodara (Kénédougou) et 5 tonnes pour Houndé (Tuy). En plus de ces 20 tonnes les 7.000.000 FCFA remis  sont destinés aux élèves déplacés internes de la région. Cette somme doit servir à la prise en charge de leurs dépenses scolaires.

Il faut noter que la région des Hauts-Bassins abrite à ce jour environ 50.000 personnes déplacées internes. La précarité des conditions de vie de ces personnes déplacées internes a poussé la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso à faire parler son cœur pour leur contribution à l’effort de guerre. C’est ainsi que pour Al-Hassan Siénou, président de la délégation consulaire régionale des Hauts-Bassins, « c’est au regard du nombre important des PDI que la Chambre de commerce a jugé bon de venir au secours en offrant 20 tonnes de riz. En plus de cela, l’ensemble des élus et des opérateurs économiques ont mobilisé 7 000 000 CFA pour appuyer les élèves déplacés internes qui se retrouvent aujourd’hui dans des conditions où ils n’ont plus accès à l’éducation».

La prise en charge de ses élèves qui sont privés de l’éducation est d’une nécessité absolue pour éviter le risque de « les voir rejoindre les forces du mal contre le pays », a-t-il ajouté. A la suite du président de la délégation spéciale régionale des Hauts-Bassins, le vice-président de l’institution, Mamadou Barry, a lui aussi salué ce geste de solidarité de la CCI-BF. Selon lui, « la valeur de la solidarité n’a pas de limite. Elle peut empêcher une guerre et emmener un bon vivre ensemble ».

Ousmane ZANTE

Fatimata TRAORE/Stagiaires

Fermer le menu
Aliquam nec elit. adipiscing Phasellus Curabitur libero ut massa