Insécurité à Ouagadougou : Plusieurs malfrats mis aux arrêts, un lourd butin saisi

La police judiciaire du Centre, conjointement avec la police nationale du Centre ont présenté aux hommes de médias le bilan des opérations de sécurisation de la ville. C’était au cours d’une conférence de presse ce 17 mars 2021 à Ouagadougou.

La police nationale rassure la population quant à sa détermination à garantir la protection des personnes et de leurs biens

Face à la recrudescence des actes de grand banditisme ces derniers mois, notamment entre le 21/11/20 et le 17/02/21, la police nationale en collaboration et tous les services de police de la ville de Ouagadougou ont initié des opérations de sécurisation de la ville. Selon le commissaire principal de la police Sayibou Galbané, chef du Service régional de police judiciaire (SRPJ) du Centre, ces opérations se sont déroulées en 2 phases, une dite intensive et l’autre ordinaire.

Le matériel saisi

Les principaux résultats obtenus sont entre autres, une accalmie des actes d’agressions à main armée des agences de transfert électronique, la réduction de la délinquance dans les différents arrondissements de la ville de Ouagadougou. En outre, pour la prévention, 7878 personnes ont été contrôlées, 19 personnes interpellées et gardées à vue, 196 personnes sensibilisées et 20 engins mis en fourrière. Par ailleurs en termes de répression, les investigations ont abouti à l’interpellation de 31 personnes, la saisie d’un véhicule à 4 roues, 9 engins à 2 roues, 7 pistolets automatiques dont 1 factice, des munitions de kalachnikov et de PA et la somme de 600.000 francs CFA. Cependant, pour le commissaire divisionnaire de police Désiré Ouédraogo, directeur régional de la police nationale du Centre,  les investigations sont toujours en cours. Il invite la population au réflexe et à la culture de la dénonciation de tout comportement suspect à travers les différents numéros verts.

Awa Cécile BANGARE

Fermer le menu
libero. elit. ut id libero id, libero