Politique nationale : L’UPC quitte définitivement l’opposition politique

L’Union pour le progrès et le changement (UPC) a organisé sa traditionnelle présentation de vœux ce 12 janvier 2021 à Ouagadougou. C’était l’occasion pour le parti de faire une rétrospection sur l’année écoulée, mais aussi de faire une projection pour 2021. C’était en  présence de Zéphirin Diabré, président de l’UPC.

Le président de L’UPC, Zéphirin Diabré

Le parti du lion de Zéphirin Diabré n’a pas manqué sa traditionnelle présentation de vœux des militants à leur président.  A cet effet, le tout nouveau ministre d’État de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Zéphirin Diabré a déclaré que son parti, l’UPC quitte définitivement et de manière souveraine l’opposition politique burkinabè afin de répondre à l’appel du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. Ce changement de positionnement intervient au lendemain de sa nomination au poste de ministre d’État auprès du président du Faso et de sa défaite à l’élection présidentielle du 22 novembre dernier. Par ailleurs, au cours de la cérémonie, ce sont succédé au pupitre, le directeur national du siège, Jean Léonard Bouda et le Secrétaire général du parti Rabi Yaméogo pour présenter les vœux des militants au président Zéphirin Diabré. Ils ont renouvelé leur engagement à relever les défis à venir, surtout ceux de la réconciliation au sein de l’UPC en particulier et au sein de la population burkinabè en général. Quant à Zépherin Diabré, il a félicité les nouveaux députés de son parti et les a exhortés à plus d’ardeur au travail. L’ancien Chef de file de l’opposition politique a tenu à féliciter son remplaçant, Eddie Komboïgo.

Awa Cécile BANGARE

Fermer le menu
eget adipiscing nunc vulputate, neque. porta.