Présidentielle 2020 : A Bobo, Do Pascal assure qu’il sera le futur président

Le candidat du parti Vision Burkina- Parti pacifiste,  Kiemdoro Do Pascal Sessouma était face à la population de la ville la ville de Sya, le dimanche 15 novembre 2020. Face au public sorti pour l’écouter, le prétendant au fauteuil présidentiel s’est engagé à apporter satisfaction aux attentes des populations une fois à la tête du pays.

Do Pascal Sessouma face à ses militants à Bobo-Dioulasso

Sécurité, mal gouvernance  et corruption, l’habitat pour tous, sont les chantiers que le candidat Do Pascal Sessouma s’est engagé à mettre en œuvre une fois élu à la tête de l’exécutif burkinabé. Et il est confiant qu’au soir du 22 novembre, il sera élu président du Faso et viendra fêter sa victoire avec la population bobolaise. Par ailleurs, le candidat de Vision Burkina-Parti pacifiste invite les électeurs de Bobo-Dioulasso à se démarquer des candidats qui ne font des promesses démagogiques. Pour cela, lui ne fait pas de promesses, mais s’engage. A ses détracteurs sur sa nouvelle vision pour le Burkina Faso, il répond : « si eux, ils ne peuvent pas le faire, moi Do Sessouma je peux le faire ». Dans le domaine de la sécurité, il s’engage à en finir avec le terrorisme en 18 mois. Dans la lutte contre la corruption et pour établir une bonne gouvernance, tolérance zéro sera appliquée aux corrupteurs si Do Pascal Sessouma est conduit au pouvoir d’Etat.

A Bobo-Dioulasso où il assure qu’il est le futur président du Faso, le natif de N’Dorola dans le Kénédougou s’engage à trouver une bonne politique de logement aux populations des zones dite non-loties. Et il s’engage à ne plus casser une zone non-lotie avant d’avoir trouvé une zone et l’aménagée de façon adéquate et durable pour le bonheur de tous. Pour lui, la politique actuelle de l’habitat n’est qu’une bombe à retardement.

Pour pouvoir mettre en œuvre sa vision pour le Burkina Faso, Do Pascal Sessouma exhorte les populations à voter  pour son  parti Vision Burkina le 22 novembre aux législatives et à la présidentielle.

Aymeric KANI

Fermer le menu
felis felis in ante. porta. pulvinar