Projet de renforcement des compétences entrepreneuriales : 37 PME des Hauts-Bassins certifiées

Elles sont 37 Petites et moyennes entreprises (PME) des Hauts-Bassins à avoir été certifiées dans le cadre du Projet de renforcement des compétences entrepreneuriales et managériales des PME au Burkina Faso (SME LOOP), au compte de la 3e cohorte. Elles ont reçu leurs attestations au cours d’un atelier tenu à Bobo, ce 19 mai 2023. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Haut-commissaire du Tuy, Issiaka Segda représentant le Gouverneur des Haut-Bassins.

Elles étaient en tout 42 PME au départ pour cette 3e cohorte et ce sont au final 37 d’entre elles qui ont été certifiées dans le cadre de ce projet, porté par la Maison de l’entreprise du Burkina. Pour en arriver là, les 37 PME ont dû remplir une dizaine de conditions. Pour Ismaël Sawadogo, directeur du marketing et de l’appui-conseil à la Maison de l’entreprise du Burkina, représentant le directeur général, « ce Projet est issu du constat que les PME sont la colonne vertébrale d’une croissance économique durable et un moteur de création d’emplois. Mais elles ont du mal à se développer pour plusieurs raisons. Telles que l’absence de débouchés commerciaux, la difficulté d’accès au financement, l’insuffisance de compétences techniques, commerciales et managériales » entre autres.

Pour ce faire, les entreprises retenues ont bénéficié de formation et d’accompagnement « pour qu’elles soient mieux aguerries en termes de création de richesses et d’emplois », dit-il. Cette certification est une satisfaction pour la GIZ qui, dans le cadre de ce projet, a injecté plus de six cents millions de FCFA pour accompagner les PME avec pour objectif de leur permettre de pérenniser les emplois existants et d’en créer de nouveaux, selon Cheick Mohamed Sawadogo, conseiller technique appui et management des projets entrepreneurial, représentant le chef du Projet PROCIV GIZ.

Aicha Dabiré est bénéficiaire de ce Projet. Son entreprise vient d’être certifiée et c’est un sentiment de joie qui l’anime car elles étaient nombreuses au départ, dit-elle. Grâce aux accompagnements dont elles ont bénéficié, elles vont faire prospérer davantage leur entreprise. Tout comme elle, Fabrice Ouédraogo est également bénéficiaire de ce Projet. Il dit être ravi de voir son entreprise certifiée et remercie les initiateurs du Projet. « Cela va nous permettre de grandir, car c’est l’aboutissement d’un travail de neuf mois, de la sélection, à la certification », ajoute-t-il.

Le haut-commissaire du Tuy, Issiaka Segda, lui, a félicité les promoteurs des PME bénéficiaires pour leur participation au Projet qui se voient aujourd’hui récompensés, tout en les encourageant à poursuivre leur engagement pour le développement du secteur privé. Notons que le Projet intervient dans les régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, du Centre-Est, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
diam id Donec elit. risus dapibus Aenean sit pulvinar vel, massa