Protection du marigot Houet : L’Arrondissement N° 1 veut y mettre les moyens

Du mercredi 15 au jeudi 16 mars, se tient la première session ordinaire de l’année 2023 de la délégation spéciale de l’arrondissement N°1 de la commune de Bobo-Dioulasso. Cette session se déroule à la mairie de dudit arrondissement sous la présidence de Siaka Kouenou, président de la délégation spéciale.

C’est le code général des collectivités territoriales qui le statue. Au cours du premier trimestre de l’année, les conseils doivent organiser une session. A cette première session de l’année, doit être présenté le rapport spécial de l’ordonnateur. C’est ce qui a été fait hier à l’Arrondissement N°1. Avant de commencer cette session, les membres de la délégation spéciale ont procédé à la validation du projet d’ordre du jour soumit par le président Siaka Kouenou. Dans cet ordre du jour, le conseil doit examiner et adopter le procès-verbal de la 3e session ordinaire de l’année 2022 de la délégation spéciale de l’arrondissement N°1, dans un premier temps. Dans un second temps, s’ensuivra l’examen et l’adoption des projets de délibération portant autorisation de signature de convention de partenariat entre la Circonscription d’éducation de base de Bobo I, la coopérative DAKWENA et les associations : GNATAGA de Farakan, KANDI, les Tigresses, et Sauvons le marigot Houet. Dans le souci d’une bonne gestion participative et inclusive de l’arrondissement, Siaka Kouenou trouve nécessaire la signature des conventions avec des associations qui seront appuyées par la mairie pour leur permettre de réaliser des activités qui concernent la collectivité. C’est le cas de l’association Sauvons le marigot Houet qui doit être dotée d’outils nécessaires pour la protection de ce patrimoine qui a connu une pollution entrainant la mort de centaines de silures ces derniers jours. Pour appuyer aussi la jeunesse, particulièrement les jeunes filles, le conseil dit vouloir apporter un soutien à une équipe féminine de football : Les Tigresses de Bobo dans le cadre de la valorisation du sport féminin.

    Ousmane ZANTE/Stagiaire

Fermer le menu
suscipit massa ut ut Aliquam dapibus mi, venenatis libero nec neque.