Réconciliation nationale et cohésion sociale : Zéphirin Diabré chargé d’élaborer une stratégie

Les attributions du ministre d’Etat, ministre auprès du président du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré, sont désormais connues. Dans un décret présidentiel en date du 1er février 2021, le président du Faso Roch Kaboré a précisé les attributions des membres du gouvernement dont Zéphirin Diabré. Ledit document précise que le ministre d’Etat, ministre auprès du président du Faso assure la mise en œuvre et le suivi de la politique du gouvernement en matière de réconciliation nationale et de cohésion sociale.

Zéphirin Diabré (gauche)a reçu les instructions du président du Faso

A ce titre, il est chargé : “en matière de réconciliation nationale : de l’élaboration, de la mise en œuvre et du suivi d’une stratégie de réconciliation nationale de concert avec tous les acteurs ;   de la contribution à la prise en compte des expressions plurielles dans la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques de développement”. En ce qui concerne la cohésion sociale, il est chargé : “de la conception et l’élaboration d’une politique nationale de la cohésion sociale, et de la supervision de la mise en œuvre des stratégies et plans d’actions y relatifs ; de la formulation, de la mise en œuvre et du suivi de la stratégie nationale de prévention de l’extrémisme violent ;   de l’identification et de la promotion des valeurs communes et du vivre ensemble au Burkina Faso”. Au même titre que les autres membres du gouvernement, Zéphirin Diabré est chargé en matière de dépenses publiques : “de l’exécution des crédits budgétaires et du suivi des opérations y relatives ;   de l’approbation des marchés publics ;   de la gestion du patrimoine du ministère”.

Jules TIENDREBEOGO

Fermer le menu
id efficitur. dolor libero Donec justo mattis