Révision de la loi sur la promotion immobilière : Les promoteurs immobiliers remontés contre le ministère de tutelle

La coordination des promoteurs immobiliers du Burkina a convié les Hommes de médias autour d’un dîner de presse ce 21 août 2021 à Ouagadougou. L’objectif est de partager avec eux leur mécontent de l’avant-projet de loi portant révision de la loi de 2008 sur la promotion immobilière.  

Les motifs évoqués par le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Ville pour réformer de la loi n°057-2008/AN sont entre autres, la vente de terrains nus, la non viabilisation des sites, l’accaparement du foncier rural à des fins de promotion  ainsi que la démesure des superficies et les délibérations irrégulières des Conseils municipaux sur les superficies.

Pour le président  de l’Union nationale des promoteurs immobiliers du Burkina Faso (UNAPIB), Alain Zinimanegré Zoungrana, ils ont de nombreux griefs contre à l’avant-projet de loi. Notamment son article II qui ouvre à un modèle de promotion immobilière boiteux et dangereux pour le secteur. En effet, selon le président de l’UNAPIB, le modèle proposé par le ministère est  restrictif et son mode opératoire ne sera pas fonctionnel.

En outre, selon Daouda Badini du Syndicat national des promoteurs immobiliers du Burkina Faso (SYNAPIB), on ne peut pas dissocier le foncier de la promotion immobilière. Quant à l’accaparement des terres et la non viabilisation des sites, la faute est aussi imputable à l’État burkinabè qui n’avait pas de plan pour la ville de Ouagadougou.

Ce n’est que récemment qu’il a fait un schéma sur l’extension de la ville, soulignent les promoteurs. La coordination des promoteurs immobiliers propose le maintien du modèle mixte tel que prévu par la loi présente en vigueur. Ainsi que la limite de la superficie maximale à 100 hectares et répartie en catégorie et la tenue d’assises nationales sur la promotion immobilière afin d’élargir les consultations pour une loi plus efficace.

Awa Cécile BANGARE

Fermer le menu
Aenean suscipit consequat. elit. felis libero