Sortie discographique : «Saag-lii Kamba», le 7ème de Sidpayété

L’amazone de la musique traditionnelle burkinabè Fati Ilboudo dite Fati Sidpayété a dédicacé le vendredi 28 août 2020 à Ouagadougou son septième album. Ce nouvel opus de 4 titres invite les populations à s’investir dans l’éducation des enfants. 

Fati Sidpayété appelle les populations à s’intéresser à l’éducation des enfants

Entièrement chanté en langue nationale «Saag-lii Kamba» ou encore éduquer les enfants, est le 7ème  album de la chansonnière Fati Ilboudo connue sous le nom de Fati Sidpayété. L’œuvre de celle qui manie Le mooré, comprend 4 titres. Le premier est intitulé «Yuu m’bolé», c’est le surnom en français. Dans ce tube, l’artiste fait la promotion des surnoms traditionnels. Pour elle, ils déterminent nos caractères de force, d’amour, de paix dans nos sociétés. Avec «Woum taab», la chansonnière prône l’entente. Elle appelle à un sincère vivre ensemble. L’artiste invite les Burkinabés à se donner la main. Le troisième titre est « Karg ki-nde ». Avec cette chanson, Fati Sidpayété fait une introspection dans les valeurs morales et sociétales. Elle invite la jeunesse à emprunter le chemin de la vérité et de l’honnêteté pour se garantir une vie équilibrée. «Bayiri», c’est le dernier titre de l’opus. Ici, elle fredonne que le Burkina Faso, malgré les obstacles, doit être notre priorité de tous les jours. « Cela doit se manifester à travers des actions de paix, de solidarité et de bien-être social », a souligné l’amazone. L’opus est chanté dans le style warba, avec des instrumentaux aussi bien modernes que traditionnels. L’artiste s’est dite heureuse de la sortie de son 7ème album. Elle a tenu à dire merci à tous ses soutiens et espère bercer encore le cœur des mélomanes.

Odom YANOGO (stagiaire)

Fermer le menu
ut commodo nec sit consectetur commodo id Donec ut ut