Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso : Huit chirurgiens orthopédistes traumatologues prêts à servir

La première promotion de médecins spécialistes en chirurgie, orthopédie et traumatologie de l’Université Nazi Boni a effectué sa sortie officielle le vendredi 22 janvier 2020. Cette cérémonie a eu lieu au Centre de formation et de recherche (ex centre de calcul).

Les lauréats au cours de la cérémonie

Ce sont au total huit spécialistes chirurgiens, orthopédistes et traumatologues formés  pour relever les défis sanitaires au Burkina Faso. Avec la modernisation du mode de vie, les populations sont de plus en plus exposées aux accidents  de toutes sortes, et aux pathologies dégénératives. De ce fait, la chirurgie orthopédique et traumatologique est une discipline de plus en plus sollicitée dans notre pays. Pour améliorer l’offre des soins dans le domaine, il est impératif de disposer de ressources humaines qualifiées et en nombre suffisant. C’est cette vision qui a conduit à la création d’un diplôme spécialisé en chirurgie, orthopédie et traumatologie (DESCOT). «  A travers ces objectifs, la formation se veut un être un outil pour l’amélioration de la santé des populations », affirme Patrick Dakouré, directeur de l’INSSA. «  Ces médecins auront la lourde tâche de s’occuper des patients qui souffrent de traumatismes et de maladies de l’appareil locomoteur, c’est-à-dire la colonne vertébrale et les membres. C’est également une discipline de l’action et de l’urgence dont le but est non seulement d’améliorer le confort de vie des personnes et surtout de les maintenir en vie », a-t-il ajouté.

Alkassoum Maïga, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation

Pour Alkassoum Maïga, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, patron de la cérémonie, « nous savons que les défis sanitaires de nos populations sont énormes. Nous remercions l’Université qui a formé ces médecins chirurgiens orthopédistes traumatologues capables et compétents pour répondre aux problèmes de santé. En matière de santé, il faut que des efforts soient fournis. Les universités doivent aussi être capables de mettre à la disposition de nos hôpitaux un personnel compétent et consciencieux. Nous allons travailler en collaboration avec le ministère de la santé pour pallier à ces difficultés ».

Les officiels à la cérémonie officielle de sortie de la première promotion de médecins chirurgiens orthopédistes traumatologues de l’UNB

« Nous magnifions encore une fois l’excellence à Nazi Boni à travers cette sortie solennelle de la première promotion de chirurgiens orthopédistes traumatologues entièrement formés à Nazi Boni après celle des urgentistes en octobre passé. Si votre volonté et la première mission que vous nous confiée est celle d’un développement d’un capital humain à travers la formation des cadres compétents, capables de transformation structurelle du secteur économique et social du Burkina, sachez que vos universités de façon générale et Nazi Boni particulièrement vous en offriront plus et mieux au delà de vos attentes. Et ceci du fait de la haute qualité, qualification et détermination des hommes et des femmes qui y travaillent. Tous sont engagés résolument vers l’excellence universitaire qui reste l’emblème de l’institution », dit Pr Macaire Ouédraogo, président de l’UNB et parrain de la cérémonie. Il a par ailleurs remercié toutes les autorités présentes et rappelé aux lauréats de faire preuve d’humilité au cours de leur carrière professionnelle pour offrir des soins de qualité.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
porta. ut Praesent Donec commodo luctus quis justo libero.