Ambassadeurs de paix awards : Au nom de la paix et du vivre-ensemble

Le Mouvement pour la culture de la paix et l’amour de la patrie (MPAP) a décliné les activités qui régiront les ambassadeurs de paix awards (APA), lors d’une conférence de presse ce 31 août 2021 à Ouagadougou.

Du 3 au 4 septembre 2021, Ouagadougou va abriter les 48 heures du Mouvement pour la culture de la paix et l’amour de la patrie (MPAP). Elles visent à reconnaître et récompenser le mérite des acteurs œuvrant pour la promotion de la paix et du vivre ensemble au Burkina Faso. Pour le président du MPAP, Samuel Kalkoumdo, cette cérémonie est placée sous le thème : « Quelle contribution pour la prise en charge  des familles des FDS et des VDP tombés sur le champs d’honneur ?»

A travers cette thématique, le MPAP veut penser profondément à tous ceux qui combattent pour le retour définitif de la paix, à ceux qui luttent pour la défense et la sécurité de la patrie.  Pour ce faire, un dîner-gala des ambassadeurs de la paix awards (APA) sera organisé le 3 septembre au cours duquel il y aura des remises de trophées, des prestations d’artistes, des remises de vivres aux parents des Forces de défense et de sécurité (FDS) et des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) tombés au combat. Un appel à contribution sera lancé afin de renforcer l’action de solidarité envers les familles concernées.

Le 4 septembre, le MPAP ouvrira son 3ème congrès ordinaire et sa 2ème Assemblée générale ordinaire. Toutes les régions seront représentées à ces journées et elles sont placées sous le patronage du Mogho Naaba Baongo,  du co-parrainage du président de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) Oumarou Zoungrana, du cardinal Phillipe Ouédraogo, archevêque de Ouagadougou et de Henry Yé, président de la Fédération des églises et missions évangéliques du Burkina (FEME).

Awa Cécile BANGARE

Fermer le menu
Donec ut ultricies ut Sed nunc leo. luctus ipsum felis