Anatrans S.A : 1400 vélos offerts aux employés

Mille quatre cent est le nombre de vélos que Anatrans S.A, société de transformation de noix de cajou a offert à ses travailleurs pour faciliter leur déplacement. Ce geste entre dans le cadre de la responsabilité sociale de l’entreprise vis-à-vis de ses travailleurs. La remise symbolique des engins a eu lieu hier, mercredi 14 Octobre au sein de la société.

Le Directeur général d’Anatrans exhortant les bénéficiaires à faire bon usage des engins

La Direction générale de la société Anatrans ne reste pas insensible aux problèmes des agents de la société. Une fois de plus, elle l’a manifesté en cette soirée de mercredi 14 octobre 2020. En présence de ses partenaires, elle a procédé à la remise symbolique de 1400 vélos destinés aux femmes dans le but de faciliter leur mobilité. Pour Voortman Harm, Directeur général d’Anatrans S.A, remettre des vélos aux agents n’était pas dans le programme de la société. C’est suite à la crise de la Covid-19 que différents partenaires les ont approchés en leur demandant dans quel sens ils avaient besoin d’appui pour faire face à la situation de crise. C’est à la consultation du comité Covid d’Anatrans que l’idée des vélos est venue des employées elles-mêmes, car elles rencontraient beaucoup de difficultés pour se rendre au travail à cause de l’arrêt des transports en commun. « Et à notre demande, les partenaires ont répondu favorablement », selon le DG. Cependant, 25% du prix du vélo est à la charge de l’employé, 25% est l’œuvre de la société et 50% supportés les partenaires. Cela leur a permis d’acquérir 1400 vélos. Le Directeur général Voortman Harm exhorte les bénéficiaires à faire bon usage des vélos et de porter toujours le casque en montant sur les vélos.  Par ailleurs, une équipe de maintenance des vélos sera installée au sein de la société pour leur suivi technique.

Bibata Soma, représente des bénéficiaires

Minata Koné, représentante de l’Alliance du cajou africain au Burkina Faso, partenaire d’Anatrans, salue la belle l’initiative de la société. Pour elle, Approcher les partenaires et contribuer elle-même a augmenté le volume de l’enveloppe pour la réalisation du projet, est remarquable. « Ils n’ont pas attendue seulement que les partenaires apportent quelque chose. Ces vélos viennent à point nommé, car le transport en commun est un moyen de propagation de la Covid-19. Seules sur les vélos, les femmes seront moins exposées à la maladie », dit-elle.

Vue partielle des vélos remis

Joie et sourire se lisaient facilement sur le visage des bénéficiaires composés essentiellement de femmes. Cette joie résulte de cette attention de leur Direction générale à leur égard.  Bibata Soma, leur représentante l’a traduit par ces mots : « Vraiment, nous sommes contents et fiers de l’action de notre Direction et nous ne savons même pas comment lui dire merci. Grâce à ces vélos, le déplacement pour se rendre au travail deviendra très facile. Avant, nous étions souvent obligés d’emprunter des tricycles pour nous rendre au travail. Cela causait beaucoup d’accidents. Nous remercions vraiment la Direction pour son aide ».

Aymeric KANI

Fermer le menu
Donec elementum dolor vel, ut felis quis,