ASFA-Y # EFO : Malheur au vaincu

Très mal classés en ce début du championnat, l’ASFA-Y, et l’EFO s’affrontent pour un derby de la capitale bouillant ce samedi 7 novembre 2020 au stade Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou. Pour ce derby communément appelé ici FASICO, malheur aux vaincus, les deux staffs ont eu l’opportunité de donner un avant goût lors de la conférence de presse d’avant match.

Pour le coach de l’ASFA-Y, Albert Bambara, il faut que les dirigeants des deux clubs mettent beaucoup de choses améliorer le FASICO

Pour plusieurs raisons le derby ASFA-Y-EFO, n’a plus l’engouement d’antan. Et la première de cette nouvelle saison aura un goût assez amer pour le vaincus puisque le classement actuel des deux équipes n’est pas du tout à la hauteur des attentes. L’ASFA-Y pointe à la 12ème place et l’EFO à la 13ème. C’est donc un derby du « malheur au vaincu », qui se dessine entre les deux clubs les plus titrés de l’histoire de notre football. Pour le coach de l’ASFA-Y Albert Bambara, les deux équipes doivent faire en sorte que le FASICO tienne ces promesses. Il ajoutera que c’est la pression d’un tel match qui donne l’envie d’entrainer l’un ou l’autre club. Albert Bambara le dira le derby peut donner une bouffée d’oxygène à l’une ou l’autre équipe. « Si je gagne cela me permettra de remonter un peu dans le classement et avoir plus de confiance pour les autres matches à venir ». Par rapport aux jeux de son équipe, il indiquera « je ne crois pas notre jeu est défensif, seulement on n’arrive pas à concrétiser nos occasions de but ». Il est formel le derby se joue et se gagne. Parlant de l’adversaire son capitaine dira que c’est une équipe combative et agressive. Donc ils vont se préparer pour les attendre.

Sampo Amadou coach de l’EFO dira que dans ces circonstances chacun protège sa tête

Quand aux stellistes, son coach Amadou Sampo, dira qu’il aborde ce derby avec plus de sérénité, même s’il vient de finir un match en encaissant dans les arrêts de jeu. « Ça fait longtemps qu’on n’arrive pas à prendre nos marques, si on peut le faire contre l’ASFA-Y, ça pourra nous lancer ». Mal classés, ce derby pourrait coûter la place à l’un ou l’autre entraineur. Cela ne gène pas Sampo qui affirme n’est pas être menacé pour le moment, mais « si Dieu me donne la victoire ça va me faire plaisir car chacun protège sa tête ». Son capitaine dans la même dynamique que son entraineur soulignera que ça ne va pas être un match facile mais ils répondront à tous les défis.

Firmin OUATTARA

Fermer le menu
ut ipsum id commodo consequat. elementum massa