Assises criminelles de Bobo : La perpétuité pour le ‘’cannibale’’ du secteur 25

Ali Lankoandé, comparaissait devant la Cour d’appel de Bobo-Dioulasso ce 13 juin 2022. Il lui est reproché le meurtre de deux personnes pour anthropophagie (consommation de la chair humaine) aux fins de pratiques occultes (adoration de fétiches), notamment, dans une grotte au secteur 25 de Bobo-Dioulasso.

Les faits se sont déroulés entre 2012 et 2013. Il est reproché à Ali Lankoandé, en plus des faits cités ci-dessus, le vol aggravé, coups et blessures volontaires à l’aide d’arme blanche (machette) et détention illégale d’un pistolet automatique et d’un fusil de chasse calibre 12.

Les forces de sécurité ont mis fin à ses agissements en mars 2013. Ce 13 juin 2022, il a été condamné à la prison à perpétuité par la Cour d’appel, à l’audience de la 20e session de la chambre criminelle de la Cour d’appel de Bobo, lors des assises criminelles.

A la question de savoir pourquoi a-t-il agi de la sorte, Ali Lankoandé a affirmé devant les juges, qu’il a commis ces meurtres pour utiliser le sang de ses victimes pour adorer ses fétiches et consommer la chaire humaine. Il était persuadé que cela allait lui donner des pouvoirs et le rendre super puissant. Notons que parmi les deux personnes tuées par Ali Lankoandé, faisait partie un garçonnet de 8 ans. Il a agressé au moins une quinzaine de personnes pour retirer leurs biens.

A-K Etienne SANON

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
id, Sed venenatis elementum massa pulvinar