Au palais de justice de Bobo : Le magistrat Gaëtan Zoungrana toujours maintenu en prison

Le magistrat à la Cour d’appel de Bobo Gaëtan Zoungrana a comparu devant le tribunal correctionnel de Bobo-Dioulasso le lundi 14 février 2022. A l’audience, le parquet a estimé que le prévenu est un officier de police judicaire du fait de sa profession de magistrat.

Et qu’une demande a été déjà adressée à la Chambre criminelle de la Cour de cassation à Ouagadougou pour désigner la juridiction compétente pour juger le dossier. Au regard de cette situation, le parquet a demandé au tribunal de renvoyer le dossier au 21 mars 2022 pour attendre la décision de la Cour de cassation.

En guise de défense, l’avocat du prévenu Gaëtan Zoungrana a formulé une demande de mise en liberté provisoire de son client. Après avoir suspendu l’audience pendant une vingtaine de minutes, le tribunal a décidé de renvoyer le dossier à la date du 21 mars 2022 sans accorder la liberté provisoire au magistrat. En rappel, Gaëtan Zoungrana est magistrat à la Cour d’appel de Bobo-Dioulasso. Il a été déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo le vendredi 04 février 2022 pour des faits présumés de conflits d’intérêts et de tentative d’escroquerie.

B.A.D

Fermer le menu
massa efficitur. consectetur sed Praesent diam id sem, libero leo. non nunc