Banfora : C’est parti pour le festival scolaire de musique et danse

Le samedi 25 février 2023 a eu lieu la cérémonie de lancement de la 6ème édition du Festival scolaire de musique et de danse (FESCOM & D) dans la salle polyvalente de Banfora.

« Contribution des enfants et des adolescents à l’édification d’une société de paix, dans une logique de développement durable ». Tel est le thème de la 6èmee édition du Festival scolaire de musique et danse. Une activité culturelle qui regroupe les élèves de la ville de Banfora et d’ailleurs. Pendant cette compétition, les élèves vont rivaliser d’ardeur et de talent en play-back, slam, art vestimentaire, récital, ballet chorégraphie, etc. La finale est prévue pour le 1er avril 2023.

Le directeur régional en charge de la communication des Cascades, Ousmane Traoré, représentant le ministre de la Communication parrain de la cérémonie, a, dans un premier temps remercié le public pour avoir effectué le déplacement et le comité d’organisation pour le choix porté sur sa personne. De l’avis du DR Ousmane Traoré, ce festival participe à la promotion des arts de la scène et se révèle un cadre majeur de promotion du patrimoine culturel et d’incubateur pour les jeunes talents. Il a également fait une mention spéciale au promoteur Serge Coulibaly. Le secteur de la culture à son mot à dire dans la dynamique actuelle de la résolution de la crise, a-t-il expliqué.

Selon le président de la cérémonie, l’ex-ministre en charge des sports Issouf Sirima, « la situation actuelle de notre pays nous montre qu’on doit en tout temps et en tout lieu, rester debout. Nous sommes là, pour honorer les élèves pour qu’ils sachent que nous sommes avec eux. Je souhaite que de tels événements se répètent au Burkina pour permettre à la population de se frotter. Je demande aux élèves de compétir dans un esprit de fair-play ». Pour le promoteur du FESCOM&D, Serge Coulibaly, « c’est le lancement mais il y’a motif de satisfaction, beaucoup de candidats ont répondu à l’appel, un seul n’a pas répondu, la salle était pleine.  En ce qui concerne les difficultés, nous les avons vécues avant la compétition. Dans toute organisation il y en a qui doutent. Mais je voudrais rassurer le public que tout se passera bien ».

Besseri Frédéric Ouattara/ Banfora

Fermer le menu
massa risus. dictum eget ante. adipiscing id Sed dapibus fringilla