Bobo/Arrondissement 6 : Un «Baobab» pour magnifier la cohésion

La mairie de l’arrondissement n°6 de la commune de Bobo-Dioulasso, Sitlè Hypolite Sanou, a réceptionné un monument dans la matinée d’hier, mercredi 02 juin 2021. L’événement s’est passé en présence de Alain Sanou, 4e adjoint au maire de la commune de Bobo-Dioulasso.

Un baobab entouré de silures sacrés, c’est ce qu’on aperçoit sur ce monument qui représente la ville de Bobo-Dioulasso en miniature. « Lamogoya » qui signifie « fraternité », c’est le titre offert à cette œuvre par ses concepteurs. Selon ces derniers, une signification peut être retenue de ce monument. «Le Baobab, symbole de sagesse, traduit la synergie d’action au plus profond entre les différentes communautés des autochtones et une participation active d’autre communauté étrangère pour la cohésion sociale.

L’ombre du baobab sert de toit de rencontres d’échanges, des éléments pouvant aboutir à une paix durable et au développement de la ville. La branche avec les feuilles symbolise les diversités culturelles de Bobo.

Les silures sacrés en mouvement de symbiose, représentent le métissage de différentes communautés coutumières, religieuses de la ville de Sya», ont-ils laissé entendre par la voix de Yaya Fofana.

Initié dans le cadre de l’expression culturelle transfrontalière entre le Burkina et le Niger pour la paix l’inclusion sociale et le développement et porté par l’ONG Terre des Hommes, le monument n’a pas laissé l’autorité communale indifférente. A tours de rôle, Alain Sanou, 4e adjoint au maire de la commune de Bobo-Dioulasso et Sitlè Hypolite Sanou, maire de l’arrondissement 6, ont manifestés leur joie pour la réception du joyau.

Aymeric KANI

Serge Paulin SANOU

Fermer le menu
adipiscing leo. id, elit. ut at