Bouaké : 18 Burkinabè périssent dans un accident

Faisant le compte-rendu de l’hebdomadaire Conseil des ministres de ce mercredi 7 octobre 2020 à la presse, le ministre de la communication, porte parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou a indiqué qu’à la date du 28 septembre 2020, la totalité des masques prévus pour le milieu scolaire ont été réalisés et tous les élèves devraient en bénéficier. Par conséquent, à la date du 20 octobre 2020, les élèves qui se présenteront sans masque dans les établissements devront retourner les chercher à la maison avant d’accéder aux classes. Faisant le point sur les écoles fermées suite à l’insécurité, il a ajouté qu’à la date du 30 septembre 2020, ce sont 2397 écoles du primaire et établissements post-primaires et secondaires qui sont fermés. En mars 2020, plus de 200 écoles ont rouvert et le ministre Dandjinou de préciser qu’un travail de sécurisation sera fait pour apporter des réponses à ces questions. Pour ce qui est des manuels éducatifs, la couverture selon le ratio de distribution est à 93, 23% pour le post primaire et le secondaire dans le public, contre un faible taux de 15,45% dans le privé.

Au titre des communications orales, le ministre en charge des Burkinabé de l’extérieur a informé qu’un accident est survenu ce mercredi 7 octobre 2020 à l’entrée de Bouaké en Côte d’Ivoire, occasionnant le décès de 18 personnes tous burkinabè. Il s’agit d’un car de transport qui aurait fait un dépassement défectueux. Le Conseil des ministres a aussi désapprouvé la destruction de la mosquée de Pazzani et compte de ce fait récupérer le terrain. Tout en invitant les populations à la retenue, le porte-parole du gouvernement a précisé qu’une procédure a été engagée pour que la propriété du terrain revienne à l’Etat.

Fatimata BELEM 

 

Fermer le menu
id quis mattis dolor dictum ut Aliquam