CAN Junior Mauritanie 2021 Burkina Faso -Namibie : Les Etalons terminent 1er du groupe B

Dans le poule B ou évolue les Etalons du Burkina Faso, les derniers matchs se sont joués ce dimanche 21 février 2021. Le Burkina Faso et la Tunisie partaient avec un léger avantage en totalisant 4 points en deux rencontres mais il y avait la possibilité pour le Centrafrique et la Namibie de dire leur mot dans ce groupe. A la fin des deux matches , les Etalons gagnent devant la Namibie 1 but à 0 tandis que la Centrafrique bat la Tunisie 2 buts à 1.

Les Etalons ont été très sérieux dans cette rencontre, et termine cette phase de groupe avec 7 points

 

Savant son adversaire du jour, la Namibie très technique, l’entraîneur des Etalons juniors Oscar Barro a opté pour l’usure de l’adversaire. Il a procédé à un seul réajustement dans son équipe type qui avait battu la Centrafrique. Ibrahim Bancé est ménagé et c’est Raouf Dao qui prend sa place dans l’entre jeu. Les Etalons rentrent difficilement dans cette rencontre. A l’instar d’Eric Chardey qui multiple les fautes. Il sera sanctionné d’un carton jaune après 6 minutes de jeu. Oscar Barro élève la voix et repositionne ces joueurs qui reprennent le contrôle du match. La pause intervient sur un score nul et vierge. Pendant ce temps dans l’autre match la Tunisie se faisait surprendre par la Centrafrique ( 2 buts à 0). A la seconde partie, les Namibiens vont vouloir pousser plus pour imiter la Centrafrique. Mais c’était sans compter sur la solidité défensive des Etalons avec Moustapha Yashir Ouédraogo et Nasser Yacouba Djiga très rassurants . La difficulté chez les Etalons juniors vient des côtes avec les deux latéraux qui sont défensivement bien mais pêchent en attaque au niveau de centres. Et Oscar Barro ne tardera pas à faire son premier changement puis que Joffrey Bazié ayant subit beaucoup de fautes se plaignait du dos. Il sera remplacé juste à la seconde partie par Pierre Landry Kaboré. Si Oscar Barro note qu’il est satisfait de sa défense et de son entre jeu, ce n’est pas le cas de l’attaque qui balbutie et ne trouve pas les buts. Il procédera à plusieurs changements et fera entrer à la 69e minute Jean Fiacre Botué Kouamé pour son premier match dans cette compétition. Et pendant qu’on s’acheminait vers un résultat nul entre les deux formations, les Etalons trouveront les ressources nécessaires pour placer un bon ballon dans la surface de réparation namibienne. Yaël Tiendrébeogo d’une tête prolongée la balle prend à défaut le gardien et la défense namibienne . Et en bon renard des surface Fiacre Botué Kouamé surgit et place sa tête pour son premier but dans cette compétition (87 minutes). Plus rien ne sera marqué au cours de cette rencontre et le Burkina Faso l’emporte 1 but à 0. Tandis que dans l’autre confrontation la Centrafrique a battu la Tunisie 2 buts à 1. Les Etalons terminent premier du groupe B avec 7 points soit deux victoires et un match nul. Ils sont suivis de la Centrafrique et de la Tunisie qui est troisième avec 4 points. En quart de finale les protégés du coach Oscar Barro sera face à l’Ouganda le vendredi 26 février 2021. Quand à la Tunisie troisième du groupe, elle est tête des meilleurs troisième suivi la Mauritanie et de la Gambie. Pour les troisième des trois groupes, deux places sont disponible pour les quarts de finales.

Les propos d’après match
Kamou Malo Superviseur général des équipes nationales

Pour le coach Oscar Barro (centre), le Namibie a une équipe très joueuse et pleine de qualité

 

On n’a joué la qualification. Le but est venu au bon moment. On était face à une bonne équipe namibienne très joueuse, qui ne soucie pas et qui lâche le ballon. Nous avons vu aussi notre prochain adversaire l’Ouganda joué contre la Mauritanie. C’est également une équipe très joueuse. Elle a de la ressource. Et le plus important pour nous c’est la récupération. Si on arrive à récupérer nos joueurs frais face à l’Ouganda ça sera un match ouvert. Pour les trois matches joués par les Etalons, comme nous l’avions suggéré c’était de rentrer tout doucement dans la compétition. C’est ce qu’on a réussi face à la Tunisie. C’était un match difficile ou on dit qu’on a joué avec les freins à la main. C’est vrai parce qu’il fallait rentrer tout doucement dans la compétition. Et d’un match nul, nous avons enchaîné avec deux victoires, je pense que l’équipe est entrain de monter en terme de puissance et surtout en terme de capital confiance. C’est la meilleure manière d’entrée dans une compétition.

Fiacre Botué Kouamé

Ce soir ce n’était pas facile parce qu’on avait une équipe en face qui voulait se qualifier. Le coach nous avait dit qu’ils allaient joué leurs atouts dans cette rencontre. Marqué pour mon premier match dans cette compétition c’est bon pour la confiance mais aussi pour la suite de la compétition. Et comme j’ai pris le train en marche et ce soir je suis à la conclusion d’une belle action collective.

Firmin OUATTARA
Envoyé spécial à Nouakchott

Fermer le menu
eleifend lectus Lorem venenatis consectetur tristique libero elit. Donec velit, commodo mattis