Candidat pour la présidence de la FBF : Amado Traoré veut revitaliser le football burkinabè

Amado Traoré, l’ancien président du RCK (Rail Club de Kadiogo) et candidat à la présidence de la FBF (Fédération burkinabè de football), était face aux hommes de medias le jeudi 09 juillet 2020 à Ouagadougou. Objectif : dévoiler son projet pour le football burkinabè.

«Action vitale» C’est le nom du programme qu’Amado Traoré, candidat à la course pour la présidence de la FBF a présenté à la presse. Selon l’ancien président du RCK, ce programme ambitieux est orienté sur 5 axes majeurs. A savoir : l’amélioration de la gouvernance du football burkinabè ; le renforcement des acteurs et des infrastructures ; la dynamisation les compétitions et métiers du football burkinabè ; la mobilisation de plus de ressources pour financer le football burkinabè ; nouer des partenariats et mettre en place une diplomatie sportive en faveur du football burkinabè. Pour ce faire, la mise en œuvre du programme passera par 4 étapes a indiqué Amado Traoré. On a entre autres, l’enrichissement et la validation du plan stratégique de développement du football, l’élaboration d’un plan d’action opérationnel et sa validation, la mise en œuvre des actions sur le terrain, et l’amélioration des actions de mise en œuvre. Pour lui, l’accent sera mis sur 5 principaux axes du programme. A savoir l’amélioration de la gouvernance du football au burkina. Il s’agit dans ce cas, de rendre meilleur les textes du football burkinabè et qu’ils soient en adéquation avec les standards internationaux.
Le 2ème axe vise à renforcer l’organistion, les compétences des acteurs et dynamiser les compétitions et métiers du footbaal. En effet, l’organisation et les compétences sont les facteurs clés de la réussite en football. L’axe 3, servira à renforcer les infrastructures et les équipements du football burkinabè. À cet effet, des efforts seront déployés pour offrir des infrastructures et des équipements de qualité nécessaires pour l’émergence des talents.
Quant à l’axe 4, il vise à mobiliser les ressources et le financement du football burkinabè. En effet, les fonds mobilisés vont permettre d’améliorer les subventions au profit des clubs de foot.
L’axe 5, vise également à la création de possibilités de partenariats et de diplomatie sportive en faveur du football burkinabè. Le candidat Amado Traoré, pour finir lance un appel aux autres candidats à le rejoindre pour qu’ensemble, ils portent haut le flambeau du football burkinabè.

Firmin OUATTARA
Odom YANOGO/stagiaire

Fermer le menu
mattis ante. libero nec efficitur. libero. elit.