Catastrophe naturelle : Le gouvernement dégage une ligne de 5 milliards FCFA

Le gouvernement burkinabè a effectué ce mercredi 9 septembre 2020 sa rentrée après un mois de vacances. Faisant le point du conseil des ministres à la presse, le ministre de la culture, des arts et du tourisme Abdoul Karim Sango par ailleurs porte parole par intérim du gouvernement a déclaré que le Conseil a planché sur la situation nationale marquée par les fortes pluies enregistrées sur le territoire national.

Selon, lui, le gouvernement va dégager une ligne budgétaire de  5 milliards FCFA pour faire face à l’état de catastrophe naturelle engendrée par les fortes pluies enregistrées. Le dernier bilan dressé par le gouvernement des conséquences des dernières pluies fait état de 13 morts, 19 blessés et des maisons écroulées.

Le Conseil a également examiné et adopté l’avant projet du budget 2021 à 2241,42 milliards FCFA  en recettes et à 2782,22 milliards FCFA en dépenses. Le porte-parole par intérim du gouvernement a également indiqué que les axes prioritaires de ce budget sont orientés vers le renforcement de la sécurité et de la cohésion sociale, la promotion de la bonne gouvernance, le développement du capital humain et la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie. Au titre du budget 2021, 950 milliards FCFA seront consacrés aux dépenses de personnel et la masse salariale représentera 54, 87 % des recettes fiscales contre 53,08 % en 2020. Le budget sera transmis à l’Assemblée nationale pour examen et adoption.

BF

Fermer le menu
velit, fringilla in tristique ipsum eleifend dapibus risus amet, commodo tempus sem,