Fondamentaux et genres journalistiques : Des journalistes renforcent leurs capacités

Cette formation initiée par le Centre de Presse Norbert Zongo a regroupé environ une quarantaine de journalistes, du 6 au 9 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso. L’objectif vise à renforcer les capacités des journalistes. Durant quatre jours, ils ont été outillés sur les fondamentaux et les genres journalistiques.

Albert Nagreongo, formateur

De l’avis d’Albert Nagreongo, formateur, « c’est une initiative du Centre National de Presse Norbert Zongo pour renforcer les capacités des journalistes de radio, de la presse écrite et en ligne. Par ce que c’est un métier perpétuellement en mutation. C’est un métier qui doit s’adapter aux circonstances, à l’actualité, au contexte. Donc, il faut donner les rudiments à ceux qui viennent d’arriver nouvellement pour qu’ils puissent faire le métier convenablement, parce qu’ils ont une grande responsabilité sociale à jouer. Pour ceux qui sont déjà dans le métier depuis longtemps, c’est l’occasion de leur permettre de se recycler, de comprendre davantage l’évolution de la société et comprendre davantage que de la manière peut être on faisait les choses il y a dix ans en tant que journaliste, ce n’est pas la même chose aujourd’hui. Comprendre ce qu’il faut faire pour se conformer, pour être en adéquation avec les réalités d’aujourd’hui ».

Les participants se réjouissent de cette formation à l’image de Latifa Sawadogo de Radio Oméga. Qui repart satisfaite, car elle a appris beaucoup de choses. Ce qui, à l’instar des autres participants, lui permettra d’éviter certaines erreurs.

Besseri Frédéric OUATTARA

Fermer le menu
Donec risus eget consequat. velit, facilisis leo. Phasellus ante. mattis