Cathédrale notre Dame de Lourdes de Bobo : les dernières retouches en attendant le 16 mai

Commencer le 13 Juillet 2020, les travaux de réhabilitation du joyau qui fait la fierté de toute la communauté catholique de la ville de Sya devraient durer 07 mois. Onze mois après le début des travaux, le joyau est quasiment prêt.

La cathédrale notre Dame de Lourdes rouvrira officiellement ses portes aux fidèles le 16 mai prochain avec la célébration d’une messe en présence de l’archevêque de la ville de Bamako. Les travaux qui constituaient entre autres, à réhabiliter la toiture, la clôture en y construisant des boutiques de rue, des bureaux, etc. semblent être terminés. L’heure est donc aux dernières retouches avant la réouverture.

En rappel

Le coût total des travaux qui consistaient à réhabiliter la cathédrale et à construire des boutiques de rue et des bureaux, est estimé à 1 228 000 000 de francs CFA a été réuni comme suit durant quatre années de mobilisation.

950 millions de francs de prêt bancaire sur dix ans avec 7 % d’intérêt dans une banque de la place

250 millions de francs CFA comme apport des fidèles et des personnes de bonnes volontés

Rien de neuf sur la capacité d’accueil

Malgré l’augmentation du nombre de fidèles catholiques, la cathédrale garde toujours sa même capacité d’accueil de base après sa réhabilitation. «Le bâtiment sera réhabilité dans ses dimension actuelles, en gardant le plus possible ses dimensions actuelles, en gardant le plus possible toute sa configuration», déclarait le Mgr Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo-Dioulasso lors d’une conférence de presse le 04 août 2020.

Historique de la cathédrale notre Dame de Lourdes

La paroisse notre Dame de Lourdes de Bobo-Dioulasso est née de l’église diocésaine de la «Grande mission», sous l’épiscopat de Mgr André Dupont. Mais, il est à noter qu’à cette époque déjà, sur la ville de Bobo-Dioulasso quelques lieux de cultes rassemblaient les fidèles chrétiens les dimanches et les jours de la semaine. Après la pose de la première pierre de l’église cathédrale par Ouezzin Coulibaly en 1957, les travaux de construction ont été ensuite conduits à terme par une entreprise française. A la fin de trois ans, soit en 1960, la cathédrale de Bobo-Dioulasso était déjà au nombre des bâtiments de la ville. L’inauguration solennelle a eu lieu en 1960 et fut animée par une chorale d’enfants venue de la France.

Aymeric KANI

Fermer le menu
risus. Praesent diam risus dapibus Aliquam quis, commodo Donec justo Phasellus