Cimetière route Banakélédaga : Des maîtres coraniques déterminés à le rendre mana-mana

L’Association autonome des maîtres coraniques du Burkina a organisé une journée de nettoyage du cimetière route Banakélédaga pour la troisième fois. C’était le jeudi 9 juin 2022.

C’est la troisième fois que les maitres coraniques et leurs élèves se mobilisent pour désherber et assainir le cimetière situé sur la route de Banakélédaga. La première activité s’est tenue le 23 septembre 2021. La deuxième  a eu lieu le 17 février 2022 et la troisième en ce jour du jeudi 9 juin 2022. L’association veut prouver aux yeux du monde que  ceux qu’on appelle communément «Garibous» ont aussi leur place dans la société.

Environ 400 «Garibous»  accompagnés de leurs maitres, sont sortis sur le site très tôt le matin avec objectif de nettoyer le site. Sur les lieux, chacun muni d’une daba, une  machette, s’active pour désherber le maximum possible.

Selon Aboubacar Badini, président de l’Association autonome des maitres coraniques du Burkina, «cette activité rentre dans le cadre du développement de notre pays. En tant qu’êtres humains, nous voulons apporter notre modeste contribution à la société».

«Nous sommes à la troisième opération de nettoyage de cimetière. Si nous avons la santé et la force, nous allons continuer à organiser ces genres d’initiatives», a conclu Aboubacar Badini.

Les maîtres coraniques ont profité de l’occasion pour lancer un appel à l’endroit des Burkinabè pour que chacun contribue à sa manière au développement du pays.

 Ben Alassane DAO

Fermer le menu
luctus facilisis elementum dolor ut id