Circulation pendant la pluie : adapter sa conduite, sauve des vies

La saison des pluies s’annonce déjà à grand pas un peu partout au Burkina Faso. Cette année, les services de la météo prévoient une saison de pluie abondante avec une mise en garde des dégâts qui peuvent en découler. Pendant cette période la circulation routière reste particulièrement difficile. Les conducteurs et usagers de la circulation, chacun doit prendre ses dispositions afin de réduire les risques d’accidents.

 Généralement dès que des nuages se forment dans le ciel et que le vent commence à souffler un peu fort, la circulation se bouleverse instantanément. C’est ce que nous avons constaté ici à Bobo-Dioulasso. Le code de la route ainsi que les feux et panneaux de signalisation règlementant la circulation, sont mis aux oubliettes. Tout le monde ne fait qu’à sa tête. C’est regrettable ! Car pendant la pluie, en circulation la chaussée est glissante, la visibilité faible, la perte d’adhérence est fréquente. Tout cela accroit les risques d’accidents de la route. Adapter sa conduite à la situation de cet instant, est donc primordiale.

Alors, que faire en ce moment ?

Si la visibilité vous permet de circuler, la vitesse doit être inférieure ou égale à 50 Km/h. A défaut, trouvez-vous un endroit pour vous abriter en attendant que la pluie passe. Respectez les feux et panneaux de signalisation pour votre propre sécurité et celle des autres usagers. Evitez de traverser les eaux de ruissèlement, ou des ponts de caniveaux débordant d’eau. Circulez avec des feux allumés pour mieux voir et vous faire voir. Evitez de stationner sous des arbres ou aux abords des caniveaux. Maintenir une distance conséquente de sécurité, cela évitera une collision en cas de freinage brusque… Circuler en temps de pluie est vraiment difficile, mais c’est nous-mêmes qui en sommes responsables. Certes ces conseils ne peuvent pas éradiquer complètement les accidents, par contre s’ils sont pris en compte et bien exécutés, ils peuvent réduire conséquemment le nombre des accidents. Un bon entendeur, s’aligne.

Gaoussou OUEDRAOGO

Fermer le menu
Donec elit. ipsum id, tempus id