Citoyenneté responsable et cohésion sociale : SOS Enfants de Orodara sensibilise à Banzon et à Kourouma

L’association SOS Enfants de Orodara a organisé du 26 au 27 mai 2023 à Djigouèra, un forum communautaire sur la citoyenneté responsable et la cohésion sociale au profit des acteurs communautaires de Banzon. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le 2ème vice-président de la délégation spéciale de Djigouèra, Siaka Ouattara représentant le PDS.

C’est la salle des fêtes de la mairie de Digouèra qui a servi de cadre à ce forum organisé par l’Association SOS Enfants de Orodara avec le concours financier du consortium Réseau Afrique jeunesse (RAJ) et Progettomondo. Aussi, faut-il le rappeler, l’objectif général recherché à travers cette activité est de mobiliser la population autour d’un engagement social pour l’adoption d’un comportement en faveur de la cohésion sociale.  Au cours de cette rencontre, il s’est agi aussi de manière spécifique de faire l’état des lieux sur la cohésion sociale dans la commune de Banzon, de susciter l’engagement des communautés pour un changement positif de comportements en vue d’un meilleur vivre ensemble.

A l’’ouverture des travaux, le représentant du Président de la délégation spéciale (PDS) de Djigouèra, Siaka Ouattara, a adressé ses sincères remerciements à l’Association SOS Enfants et à ses partenaires pour cette initiative. En outre, il s’est réjoui du choix de sa commune pour abriter cette rencontre qui vise à permettre aux participants d’échanger autour de plusieurs thématiques entre autres, le rôle des acteurs intervenant dans la cohésion sociale, la typologie des conflits communautaires et les mécanismes de résolution.

A en croire   le coordonnateur des opérations de l’Association SOS Enfants, Babou Nagalo, sa structure intervient depuis deux ans dans la commune rurale de Djigouèra dans le domaine de la cohésion sociale. Selon lui, cette activité est une sorte de capitalisation qu’ils sont en train de faire avec la population en vue d’analyser un peu avec les entités en charge de la gestion des conflits, mais aussi de voir les typologies de conflits et leurs résolutions.

Durant 48 heures, les participants ont eu droit à une représentation théâtrale sur la cohésion sociale et une conférence publique portant sur les thèmes de civisme et de la citoyenneté responsable. Ils ont également eu des échanges en travaux de groupe et en plénière portant entre autres, sur les dynamiques conflictuelles majeures au sein de chaque communauté, l’identification des opportunités à renforcer contre l’extrémisme violent et les mécanismes endogènes de résolution des conflits intra et intercommunautaires.

Ce forum a été salué à sa juste valeur par les populations bénéficiaires.

Pour le président du Conseil communal de la jeunesse de Djigouèra, Adama Traoré, ce cadre leur a permis d’aborder des thèmes d’actualité en lien avec la cohésion sociale et la résolution endogène des conflits. Un avis partagé par Oumar Barro de Kuini qui souhaite pour sa part que ces genres de rencontres se pérennisent.

Après Djigouèra, l’équipe de l’Association SOS Enfants s’est rendue à Kourouma au Nord de la province du Kénédougou pour un autre forum portant sur les mêmes thématiques. Ce forum de Kourouma s’est tenu du 30 au 31 mai 2023 au profit des leaders communautaires de la commune rurale de Kayan.

Dans les deux localités respectives où ont eu lieu ces fora, les participants ont, à la fin des travaux, formulé des recommandations pour inviter toutes les composantes des leaders communautaires aux rencontres qui traitent des thèmes relatifs à la cohésion sociale mais aussi et surtout initier une rencontre dans le cadre de la résolution des conflits entre éleveurs et agriculteurs.

Landry TRAORE /Orodara

Fermer le menu
at venenatis, leo ante. id ut justo Phasellus quis, eleifend