Clergé diocésain Burkina-Niger : le renouveau se dessine à Bobo-Dioulasso

Du 19 au 22 avril 2021, se tient à Bobo-Dioulasso, la 31ème Assemblée générale du clergé diocésain Burkina-Niger. La cérémonie d’ouverture officielle de cette Assemblée a eu lieu le mardi 20 avril 2021.

« Prêtres, pour un renouveau de la communion sacerdotale et du ministère pastoral au service de la paix ». C’est le thème retenu pour la tenue de la 31ème Assemblée générale du clergé diocésain Burkina-Niger. Ce thème selon Bonaventure Prosper Ky, président de la commission épiscopale pour le clergé et la fraternité sacerdotale des prêtres diocésain, « est choisi en fonction des phénomènes nouveaux que nous vivons depuis quelques années. J’ai nommé le terrorisme, j’ai nommé la pandémie de la maladie à Coronavirus. Cela a entrainé des conséquences dans nos populations.

Si elles sont touchées, les prêtres le sont aussi. Vous avez certainement entendu parler de prêtres et d’évêques atteints de la maladie et un est même mort de cette maladie. Vous avez aussi entendu parler de prêtre enlevé ou assassiné. Toutes ces réalités rendent difficile la pastorale sur le terrain à certains endroits… ». C’est donc pour se donner des idées à faire face à cette problématique, que le présent thème est soumis à l’appréciation des participants à cette Assemblée générale de Bobo.

A l’ouverture officielle, des personnalités de l’église ainsi que de l’administration y étaient, pour exprimer leur soutien aux travaux. Il s’agit de Monseigneur Paul Ouédraogo, l’Archevêque de Bobo-Dioulasso, du maire de la commune éponyme, du président du Conseil régional des Hauts-Bassins, du Secrétaire général de la région…Toutes ces personnalités ont souhaité plein succès aux travaux, tout en reconnaissant la pertinente du thème qui selon eux est d’actualité.

Le maire de Bobo-Dioulasso a rassuré les participants, surtout ceux venus d’ailleurs, que les portes de la cité leur sont grandement ouvertes. « Vous êtes chez vous. N’oubliez pas de visiter les merveilles touristiques de la ville avant de repartir », a souhaité le maire Bourahima Sanou de la commune de Bobo-Dioulasso. Les travaux ont lieux dans la salle de réunion Rosario Chiquète de Bobo-Dioulasso.

Souro DAO

Fermer le menu
quis, elementum sem, felis id dictum risus libero quis mi, ipsum