Commune de Bobo : L’hôtel de ville renait de ses cendres

L’inauguration de l’hôtel de ville  de Bobo-Dioulasso rénové a eu lieu le vendredi 30 octobre 2020.  Placée sous le parrainage de Simon Compaoré, président d’honneur de l’Association des municipalités du Burkina, l’inauguration  de l’hôtel de ville a été rendue possible grâce au conseil municipal et la population qui sont les principaux initiateurs de la réhabilitation.

Le joyau réhabilité qui fait la fierté de la ville de Bobo-Dioulasso

La population de Sya est sortie nombreuse pour participer à cette cérémonie inaugurale de l’hôtel de ville. C’est avec une joie immense que les Bobolais ont accueilli cette belle infrastructure réhabilitée. Rappelons que le bâtiment a été saccagé au cours de l’insurrection populaire du 30 et 31 octobre 2014. Il est enfin réhabilité. La cérémonie d’inauguration est marquée par une série d’allocutions, de la musique et danses traditionnelles, des remises d’attestation. Au cour de la cérémonie, hommage est rendu à plusieurs acteurs qui ont participé au rayonnement de la ville de Sya. Ces derniers ont élevés au rang de médaillers d’honneur des collectivités locales. Placée sous le parrainage de Simon Compaoré et Co-parrainage  de Mgr Anselme Titianma Sanon et Bassiaka Coulibaly, la cérémonie a apporté joie et soulagement à la population. Pour le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Fabere Sanou, « la réhabilitation de la mairie est une joie pour la population de la commune de Bobo-Dioulasso. Nous l’attendions tous, car cet hôtel de ville est l’âme de Bobo-Dioulasso. Nous attendions la fin de cette réhabilitation pour pouvoir réintégrer, car vous savez aujourd’hui, l’administration communale est délocalisée un peu partout dans la ville. Cela ne permet pas une efficacité dans le cadre du travail. Pour moi, c’est une joie de retrouver avec le maximum d’agents et de cadres de l’administration communale à nos côtés pour pouvoir conduire les affaires de la collectivité».

La ministre déléguée de l’Admiration territoriale et de la Décentralisation, Madiara Sagnon/Tou, félicite Bourahima Sanou et son conseil municipal et exhorte  les autres collectivités locales à prendre exemple sur eux. « Je voudrais au nom du gouvernement, féliciter et encourager le maire de la ville de Bobo-Dioulasso ainsi que son conseil municipal. Ils viennent de démontrer ici un exemple de cohésion sociale, parce que et la commune et les forces vives de cette ville ont contribué à la réhabilitation de l’hôtel de ville. Nous lançons ici à l’ensemble des collectivités territoriales, d’emboiter le pas. C’est ensemble que nous pourrons construire le pays », affirme-t-elle.

Selon le parrain Simon Compaoré, « le maire Bourahima Sanou a fait ce que l’on attendait de lui en tant que maire. L’hôtel de ville a été réhabilité et son inauguration aujourd’hui 30 octobre est un grand jour qui restera dans les annales de la ville de Bobo-Dioulasso. Voilà un maire qui s’est organisé avec son conseil municipal et sa population pour rendre possible, autre fois ce qui relevait de l’impossible.  L’inauguration de l’hôtel de ville représente un symbole fort pour Bobo-Dioulasso et ses habitants. Partie en fumée durant les moments décisifs de l’histoire de notre pays, le conseil municipal et la population de Bobo-Dioulasso ont décidé de réhabiliter leur maison commune. C’est un sentiment de reconnaissance que nous avons, pour avoir été choisis pour parrainer cette importante cérémonie. J’exhorte la population bobolaise à prendre soin de ces joyaux. Aujourd’hui, les fils et filles de Bobo- Dioulasso sont unanimes: si nous sommes en colère, nous devons construire et non détruire pour le bonheur de tous ».

Aymeric KANI

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
amet, id consequat. suscipit Nullam ultricies