Situation nationale : « La réconciliation est dans l’acte et non le discours », selon le CISAG

Le Conseil d’information et de suivi des actions du gouvernement (CISAG) a organisé une conférence de presse ce 21 janvier 2021 à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre est de faire le point sur l’actualité politique du pays.

«On ne peut pas réconcilier un peuple sans se réconcilier avec soit même », selon Issiaka Ouédraogo

Les attentes du CISAG sont grandes par rapport au gouvernement Dabiré II. En effet, pour Issiaka Ouédraogo, président du CISAG, les résultats de ce gouvernement doivent être à la hauteur des attentes du peuple. Pour que les promesses de campagne du chef de l’Etat trouvent un terrain de mise en œuvre adéquat. Aussi, concernant le ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, le CISAG reconnaît en la personne du ministre Zépherin Diabré, un homme de consensus et mieux indiqué pour assurer ce poste. Cependant, l’inquiétude qui règne autour de ce nouveau Ministère se justifie par la tentative de récupération orchestrée par certains acteurs locaux, Selon Issiaka Ouédraogo. Pour lui, ce ministère a été créé pour faciliter le retour de l’ancien président Blaise Compaoré. Alors que la réconciliation doit être un travail d’amont depuis 1960 à nos jours. Toutefois, au vu des actions entreprises dans le passé qui sont restées stérile, la journée nationale du pardon  chaque, le HCRUN, le CISAG interpelle le chef de l’Etat sur la nécessité d’en tirer les leçons. Afin que la réconciliation chantée par tous, devienne réalité. Quand à la question de l’opposition politique burkinabè, Issiaka Ouédraogo et ses camarades déplorent l’absence d’une opposition forte et crédible. Pour preuve, la candidature unique de Balla Sakandé au poste de président de l’Assemblée, créant ainsi un profond malaise dans le pays. «Plus que jamais, il faut donner un nouvel élan au modèle démocratique du Burkina Faso qui, visiblement, est à bout de souffle », d’après le président du CISAG.

Awa Cécile BANGARE/ Stagiaire

 

Fermer le menu
dapibus Praesent dolor. justo vel, non venenatis ut pulvinar