Conseil des ministres du 21 avril 2021 : les grandes décisions

(Ouagadougou, 21 avril 2021). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce jour l’hebdomadaire conseil des ministres, qui a adopté plusieurs décisions soumises à son ordre du jour. Le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement a fait le compte-rendu à la presse à l’issue de ce conseil des ministres.

-Au titre du ministère d’Etat, auprès de la présidence du Faso chargé de la réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, le conseil des ministres a adopté un rapport relatif au processus de réconciliation nationale. Ce rapport fait le point de la réflexion sur l’ensemble des questions relatives à la réconciliation et fixe une feuille de route devant conduire au forum sur la réconciliation nationale. Le ministre d’Etat, ministre auprès de la présidence du Faso, Zéphirin Diabré, a précisé que ce rapport revient sur la nécessité exprimée par les différents acteurs d’aller à une réconciliation nationale et s’inscrit dans la vision du président du Faso d’une réconciliation basée sur le triptyque vérité-justice-réconciliation. Il a ajouté que la date du forum national sur la réconciliation nationale sera précisée dans les jours à venir.
-Au titre du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, le conseil a adopté deux rapports. Le premier rapport est relatif à un décret portant organisation du ministère pour tenir compte des nouvelles attributions de ce département. Le deuxième rapport est relatif à une demande d’agrément pour la nomination d’un ambassadeur plénipotentiaire de la République islamique de Mauritanie auprès du Burkina Faso.

-Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, le conseil a adopté deux rapports. Le premier est relatif à un décret portant obligation de déclaration de la propriété effective des entreprises extractives. Ce décret fait obligation de divulgation du nom du ou des propriétaires de toutes les entreprises extractives exerçant ou voulant exercer au Burkina Faso.
Le deuxième rapport est relatif à l’adoption d’un décret portant dotation du Centre national d’études stratégiques d’un statut d’établissement public d’Etat à caractère scientifique et culturel.

-Au titre du ministère de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civiques, le conseil des ministres a adopté un décret portant organisation de ce ministère pour tenir compte des nouvelles attributions du département.
-Au titre du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le conseil a également adopté un décret portant organisation de ce département ministériel pour lui permettre de s’adapter à ses nouvelles attributions .

-Au titre du ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire, le conseil des ministres a adopté deux rapports. Le premier rapport est relatif à un décret portant création, attributions, composition et fonctionnement d’un Conseil national de développement de la petite enfance au Burkina Faso. Le second rapport au titre de ce ministère est relatif à un plan national de contingence de situation de crise aux frontières de notre pays pour la période 2020-2022. Ce plan national est évalué à plus de 279 milliards de FCFA.

-Au titre du ministère de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, le conseil des ministres a adopté un décret portant organisation de ce ministère suivant ses nouvelles attributions.
-Au titre du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, le conseil a adopté un rapport au titre du bilan de la campagne cotonnière 2020-2021 et les perspectives de la campagne 2021-2022. Les résultats prévisionnels de cette campagne 2020-2021 font ressortir une production globale de 472 mille tonnes de coton graine.

-Au titre des communications orales, pour le compte de la présidence du Faso, en raison du décès du président tchadien, le Maréchal Idriss Déby Itno, le conseil des ministres a observé une minute de silence en sa mémoire et présenter ses condoléances au peuple frère du Tchad.

-Au titre du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le conseil a entendu un rapport du ministre d’Etat sur des actes d’indisciplines d’acteurs communaux et régionaux en violation des dispositions du code électoral relatif au nomadisme politique.

-Au titre du ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement, le conseil a été informé du discours du Premier ministre sur l’état de la Nation devant l’Assemblée nationale le jeudi 20 mai 2021.

-Au titre du ministère de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, le conseil des ministres a autorisé que la cérémonie d’ouverture de la 22e édition de la Journée nationale du paysan, précédemment prévue le vendredi 23 avril prochain, soit reportée au samedi 24 avril.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Fermer le menu
efficitur. accumsan consectetur at risus Aliquam nec commodo fringilla felis