Culture et éducation scolaire : des enseignants à l’école culturelle de SITALA

Les 23 et 24 avril 2021, des enseignants de plusieurs écoles de la ville de Bobo-Dioulasso et ceux d’autres écoles de la province du Houet, ont reçu une formation culturelle initiée par l’association SITALA. Les travaux ont eu lieu à la mairie de l’arrondissement n°5 de Bobo-Dioulasso.

La parenté à plaisanterie, la culture environnementale, l’initiation et le civisme. Se sont les quatre modules enseignés aux participants à la formation. Initiée par SITALA du Faso, la formation est un approfondissement des acquis sur les modules cités. Plus de cinquante enseignants ont pris part à la formation de deux jours.

L’objectif est de les outiller dans chaque domaine cité, afin qu’ils puissent les enseigner dans leurs écoles respectives. C’est ainsi que des directeurs d’école et surtout les responsables culturels sont présents à la formation. La première phase de formation qui a eu lieu en 2019, a eu des effets positifs dans les écoles selon des enseignants. C’est pourquoi ils ont demandé à ce que les modules soient renouvelés. «Nous avons reçu quatre modules au cours de la formation.

Nous pensons pouvoir mettre au profit des élèves ce que nous avons appris pendant les deux jours », a reconnu Sefoura Siréba de l’école Ouezzin-ville D. La même vision est faite par Millogo S Ibrahima de Bindougousso B. « La formation que nous venons de suivre est très capitale dans nos milieux scolaires. La réalité aujourd’hui dans les écoles, est que beaucoup de choses sont en déphasage avec nos réalités locales. Les élèves n’écoutent plus les enseignants.

Avec ce projet, éducation par la culture, nous allons pouvoir régler beaucoup de choses », a-t-il reconnu. Siaka Sanou, deuxième adjoint au maire de l’arrondissement n°5, a encouragé SITALA du Faso pour son initiative. « Car, l’éducation par la culture est une vision qui va aider les enseignants à pouvoir rattraper des choses qui leur échappent à causes de certains effets négatifs du monde extérieur », a précisé le maire. L’éducation par la culture est donc un projet bien apprécié aussi bien par les enseignants que par les autorités. C’est pourquoi, tous les acteurs ont félicité Besmert Mamadou Coulibaly, président de SITALA du Faso.

Souro DAO

Fermer le menu
vel, tempus Donec ut ut Praesent eget Lorem pulvinar ante.