Début des travaux champêtres : Samagan donne le feu vert

Chaque année, dans le village de Samagan comme dans plusieurs village bobo, une cérémonie rituelle appelée «Sakoro» annonçant le début des travaux champêtres est organisée. Cette année, elle s’est tenue du mercredi 26 mai au lundi 31 mai 2021.

Durant 06 six jours, des sacrifices sont effectuées, des manifestations culturelles sont faites accompagnées de pas de danse. Les incantations sont faites dans les différents lieux sacrés du village. Le premier jour est consacré au clan des griots et des forgerons qui assument les responsabilités qui leur incombent et le deuxième jour est confié à l’autre clan.

Au cours de ces jours dédiés à ces deux clans, des repas familiaux sont pris devant les différentes maisons mères et les habitants s’y rendent pour manger. Les anciens des différentes maisons mères font rénover les fétiches qui représentent ces maisons. Ils implorent les ancêtres afin d’avoir leur bénédiction et protection sur tout village et pour une bonne saison pluvieuse.

Le principal fétiche représentant tout le village est lui aussi rénové sous directive du chef du village et de ses notables. Le chef confie tout son village à ce fétiche et demande une bonne saison pluvieuse et de bonnes récoltes en fin de saison. Les masques de ce rite appelés «Ounton», sont présents durant ces six jours consacrés et dansent au son des tam-tams sur des sites bien définis du village. Durant tout ce temps, le village était animé.

Les jeunes non-initiés créent l’ambiance en provoquant les «Ounton» face auxquels ils sont obligés de fuir. La cérémonie prend fin dans la soirée du sixième jour. La fin de cette cérémonie rituelle donne le top départ aux paysans qui peuvent désormais débuter les travaux dans les champs, sans problème. Par ailleurs, il faut noter que des rituels sont encore faits à la fin des récoltes pour permettre l’entrée des nouvelles récoltes.

Serge Paulin SANOU/stagiaire

Fermer le menu
mattis risus ante. consequat. at felis felis Aliquam tristique