Ecole Colsama «E» : Une journée pour «enseigner» valeurs culturelles

Le vendredi 02 avril dernier, a eu lieu à l’école Colsama E une journée culturelle qui a réuni élevés et éducateurs.  Placée sous la présidence d’Alain SANOU, 4e adjoint au maire de la commune de Bobo-Dioulasso, la cérémonie a connu la participation des élèves et enseignants de l’école Colsama E.

Des élèves vêtus de tenues traditionnelles faisant un défilé

Placée sous la présidence d’Alain SANOU 4e adjoint au maire de la commune de Bobo-Dioulasso, chargé de l’éducation, la culture et l’environnement, cette journée culturelle est un cadre éducatif sur les valeurs culturelles pour les élèves selon le premier responsable de l’école Colsama E, Mamadou BIRGUI.  «Il est important que nous apprenons à nos enfants les valeurs culturelles de notre pays. C’est pourquoi nous avons organisé cette journée où les enseignants ainsi que les élèves sont vêtus selon les diversités culturelles du Burkina Faso. Nous avons tendance à oublier d’inculper nos valeurs, notre habillement et nos danses traditionnelles à nos élèves», va-t-il déclarer.

Oumou Zallé, représentante du personnel de l’école Colsama E

Oumou ZALLE, représentante du personnel, a remercié les partenaires de l’école pour leurs soutiens multiformes. « Nous tenons à dire grandement merci au parrain, Issouf SARE de Africa-Café, dont le soutien financier et l’accompagnement ont permis la tenue de la présente manifestation. Au 4e adjoint au maire de la commune de Bobo-Dioulasso, nous lui réitérons nos sincères remerciements. Nous faisons une mention spéciale à Mountamou KANI, notre parrain spécial de tous les jours. En effet, Monsieur Kani, en dehors de nos écoles, contribue également aux activités de la CEB. Monsieur KANI, merci beaucoup ! », va-t-elle laisser entendre.

Pour le parrain Issouf SARE, l’accompagnement d’une telle activité est un plaisir. « L’éducation culturelles au profit des enfants est une chose que nous devons inclure dans notre quotidien. C’est pourquoi, nous n’avons ménagé aucun effort pour l’accompagnement de cette journée culturelle».

Aymeric KANI

Fermer le menu
consequat. mi, odio felis dapibus mattis risus adipiscing tempus