Ecole nationale des Eaux et Forêts : 276 stagiaires militairement prêts

La cérémonie de fin de formation militaire initiale spéciale eaux et forêts 2021 a eu lieu le jeudi 18 mars au camp Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso. Plusieurs autorités militaires, paramilitaires et civiles y ont pris part.

Les stagiaires Eaux et Forêts 2021 au moment de la parade

Ils sont au nombre de 276 stagiaires des eaux et forêts dont 10 inspecteurs, 36 contrôleurs et 230 assistants qui ont pris part à cette formation militaire initiale. Arrivés au Groupement d’Instruction des Forces Armées (GIFA) le 17 janvier 2021, ces jeunes élèves stagiaires ont subi une formation militaire de deux mois. Au cours de la formation, ils ont appris les éléments de base d’une formation tels que les modes d’intervention militaires, la manipulation de l’arme, l’instruction sur les tirs au combat, la topographie et l’éducation civique et morale. La formation a été assurée par les instructeurs du Groupement d’Instruction des Forces Armées (GIFA).

T. Jean Marie Siryouma, Chef de bataillon commandant le GIFA, remettant l’attestation à une stagiaire

Selon le Chef de bataillon commandant le GIFA, T. Jean Marie Siryouma, « Cette formation militaire initiale a pour but de faire acquérir à ces stagiaires des connaissances et des aptitudes physiques et morales  pour accomplir leur devoir et une éducation militaire. Cela leur permettra de se former pour maitriser le terrain, d’être plus endurants et opérationnels sur le terrain. Ces aptitudes et connaissances constituent un plus pour la suite de leur carrière après la formation ». Puis d’expliquer : « Nous organisons chaque année cette formation militaire au GIFA pour accueillir des stagiaires paramilitaires. Ce n’est pas seulement les Eaux et Forêts que nous formons ; nous accueillons aussi les élèves douaniers dans le même cadre. Cette formation va inculquer des valeurs militaires à ces stagiaires. Cette année 2021, les stagiaires eaux et forêts ont fait 100% de réussite. Je suis très fier de cette promotion, car cela témoigne l’importance qu’ils ont accordée à la formation ».

Issa Ouattara, stagiaire Eaux et Forêts

Issa Ouattara, stagiaire à la formation militaire initiale spéciale eaux et forêts 2021 : «Je suis satisfait à la fin de cette formation. Nous sortons fraichement de cette formation avec un bagage intellectuel et un moral haut qui vont nous permettre de servir notre corps en particulier, et en général le Burkina Faso. La formation s’est bien déroulée, tant sur le plan intellectuel que physique. Nous tenons à remercier le GIFA et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette activité ».

Colonel-major des Eaux et Forêts Lamoussa Hébié, Directeur général des Eaux et Forêts

Le colonel-major des Eaux et Forêts, Lamoussa Hebié, Directeur général des Eaux et Forêts dit être satisfait de cette formation militaire. Pour lui, « notre pays traverse une situation sécuritaire difficile liée à l’exploitation frauduleuse de nos ressources naturelles. Nous sommes convaincus que cette formation permettra de renforcer la capacité de ces élèves forestiers pour répondre aux préoccupations du moment ».

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
dictum eget risus Nullam ultricies elit. quis luctus facilisis mattis consequat.