Elections 2020 : Démonstration du CDP à Diébougou

Convaincre les populations de la province de la Bougouriba à adhérer librement aux idéaux du parti et en offrant leur voix aux candidats à la présidentielles et aux législative du 22 novembre prochain. C’est dans cette optique que Eddie Komboïgo a rencontré ses militants dans la soirée du vendredi 06 Novembre 2020.

 Le candidat Eddie Komboïgo en tenu traditionnel Dagara au milieu 

A Diébougou, le candidat du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) est accueilli par ses militants mobilisés pour la cause. En venant à Diébougou, Eddie Komboïgo est convaincu d’une chose, se faire élire au soir du 22 Novembre 2020. C’est pourquoi les intervenants qui se sont succédés à la tribune ont tour à tour demandé aux militants de se mobiliser autour d’un même objectif : la conquête de la paix, la tolérance, l’équité dans la gestion de la chose publique. Pour ce faire, ils disent se battre pour que l’ensemble des habitants de la cité de la terre blanche, adhèrent librement aux idéaux du parti. Cela en offrant leur voix le 22 novembre 2020 à leur candidat. Face à ses militants Eddie Komboïgo dit faire du Burkina Faso une nation de paix. Dans son programme de société, tous les secteurs ont été pris en compte notamment chez la femme ou l’analphabétisme, la pauvreté semble gagner du terrain. Selon la représentante provinciale des femmes du parti de la province de la Bougouriba, les femmes sont confrontées au manque de ressources financières pour entreprendre leurs activités rémunératrices. « Elles sont aussi mises à l’écart lors des prises des décisions importantes. C’est pour inverser la tendance avec le CDP au pouvoir qu’elles pensent que leur candidat est l’homme qu’il faut. » Conclura-t-elle. Selon le candidat Eddie Komboïgo : « nous allons mettre fin aux divisions des populations que le gouvernement en place est en train de faire. Nous allons nous réconcilier si le CDP arrive au pouvoir. C’est comme ça que nos grands-parents nous ont enseignés, c’est comme ça que nos papas nous ont enseignés, c’est comme ça que nos mamans nous ont enseignés. La vraie vengeance du CDP, c’est d’arrêter la guerre, relancer l’économie, redonner de l’emploi aux jeunes, redonner de l’emploi aux femmes ». S’en est suivie une démonstration de vote effectuée par le deuxième titulaire à l’ensemble de la population.

Bourehiman B. ZAGRE

 

Fermer le menu
sem, dictum ut Aenean ultricies Lorem in