Enrôlement biométrique : 22 communes n’ont pu recevoir l’équipe de la CENI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a échangés le 10 aout 2020 à Ouagadougou avec les partis et formations politiques, les organisations de la société civile (OSC) et les regroupements d’indépendants. Objectif, faire le bilan de l’enrôlement biométrique des électeurs et donner la suite du chronogramme des activités.

« Sur 13649 emplacements d’enrôlement prévus, nous avons pu occuper 11 178», dixit Ahmed Barry

Lors de sa rencontre avec la classe politique et des OSC, le président de la CENI, Newton Ahmed Barry a fait le point de la révision du fichier électoral. Dans son exposé introductif, il a révélé que l’opération qui a duré 7 mois (04 janvier au 18 juillet 2020) a permis d’avoir un taux de couverture de 100% au niveau international et au niveau national, à part les communes et les ménages qui ont un taux de couverture respectivement de 94% et 83%,les autres sont à 100%. Selon lui, dans ce processus, 22 communes n’ont pas pu accueillir l’équipe de la CENI. Ces communes sont réparties dans 8 provinces dans 5 régions. Il s’agit de la Kossi, du Samentenga, la Gnagna , du Tapoa, la Kommandjari, du Yatenga, du Soum et du Yagha). Le président de la CENI a laissé entendre que des projections de l’INSD, visaient 248 454 électeurs dans ces communes mais 217 224 ont pu être enrôlés. Dans les 22 communes la CENI n’a pu enroler que 105 615 électeurs. 2 376 100 inscrits soit 42% de femmes et 58% d’hommes, tels est le nombre de nouveaux enrôlés selon Ahmed Barry.  Parmi eux, les 18 à 35 ans représentent 52% .En matière de forte participation à ce processus de révision du fichier électoral, la région du Centre vient en tête avec 28,23%, ensuite vient la région des Hauts Bassins avec 16,38%, suivit du Centre est 7,35%, le Nord 6,86%, la Boucle du Mouhoun 6,19% et le Sahel 2,59%. A l’extérieur, c’est l’Afrique qui prend la première place avec 0,70%, ensuite l’Europe 0,11% et l’Asie 0,01%. S’agissant de la suite du chronogramme, le président de la CENI a informé que la réception des candidatures législatives est prévue du 7 au 13 septembre prochain tandis que celle des dossiers de candidatures présidentielles est prévu du 28 septembre au 30 septembre.. »

Aïcha TRAORÉ

Fermer le menu
quis facilisis efficitur. venenatis, Curabitur diam Donec accumsan at tempus elementum id