Enseignement privé : Fermez ces écoles et sanctionnez les promoteurs

Ce sont au total 223 écoles et établissements non-reconnus pour diverses raisons qui doivent être fermées en cette année 2021. Dans ce nombre, il y a à la fois des écoles du préscolaire, du primaire, du post-primaire et du secondaire. Il est évident que si on poursuit la vérification, on trouvera au supérieur des centres de formations, des instituts et des universités à fermer pour non-respect des conditions d’ouverture.

Aussi, quand on sait que des écoles et établissements sont ouverts pour éduquer et former les Burkinabè de demain, on se demande à la fin si nous sommes bien conscients de ce que nous faisons. Comment peut-on créer une école ou un établissement sans respecter les conditions d’ouverture ? Et que l’Etat soit obligé de procéder à des vérifications et fermer celles ou ceux qui ne sont pas en règle ? On ne doit pas s’amuser avec l’avenir des enfants et de toute une nation.

L’Etat doit frapper fort. En plus de fermer ces écoles ou établissements, il faut sanctionner les promoteurs. Afin de donner l’exemple aux éventuels faux promoteurs qui voudraient leur emboiter le pas.

Fermer le menu
porta. ante. sed libero Donec ipsum dolor dolor. id, Aenean amet, vulputate,