Faso Dan Fani : Les premiers pagnes labélisés en vente

Le lancement de la commercialisation des pagnes Faso Dan Fani labélisés a eu lieu le 12 février 2021 à Ouagadougou, sous la présidence du ministre du Commerce, représenté par Anne Louise Go, ministre déléguée en chargée de l’Artisanat, en présence du directeur général de la maison de l’entreprise, Lancina Ki. Au cours de cette cérémonie, 23 structures ont reçu leurs agréments d’utilisation du label. 

Photo de famille avec les 23 structures agréées

Désormais, les Burkinabè peuvent fièrement et sans risque de confusion se procurer les pagnes Faso Dan Fani labellisés auprès de différentes structures agréées à l’utilisation du Label Faso Dan Fani. Ces pagnes estampillés du label Faso Dan Fani sont accompagnés d’un mécanisme de suivi contrôle et de vérification élaboré par le dispositif CERTIDOC de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF). Cette labélisation aura été un long processus et une expérience inédite pour le Burkina Faso et pour la sous-région. Ce processus a été possible grâce aux efforts conjugués des différents acteurs à travers l’adoption et la mise en œuvre à chaque étape, d’une démarche concertée, minutieuse, pédagogique et sécurisée. A travers ce mécanisme, le gouvernement, via le ministère de l’Artisanat, entend renforcer la sécurité du label, la facilité de sa gestion à travers la traçabilité et la limitation des risques de confusion et de contrefaçon. Toute chose qui permettra au consommateur de vérifier en tout temps et en tout lieu, la source et l’authenticité du pagne qu’il achète, à l’aide des TIC. En vue de permettre l’utilisation du Label, selon Anne Louise Go, « un appel à candidatures a été lancé. Aussi, dans le but de s’assurer du respect des exigences du cahier de charges par les groupements et associations désireux d’utiliser le label, le Comité national des indications géographiques et des marques collectives (COMACIG) a procédé à des visites de sites et à des prélèvements d’échantillons de pagnes soumis à la vérification de conformité auprès des structures candidates. A l’issue de ce travail technique, une vingtaine de structures remplissant les conditions ont reçu ce matin, les agréments à l’utilisation du Label Faso Dan Fani ». Outre les contrôles définis par le règlement d’utilisation du label, la ministre a indiqué que ces 23 structures sont soumises aux contrôles en matière de règlementation économique, de la répression de la fraude et de la contrefaçon. Un deuxième appel à candidatures a été lancé avec pour échéance, le vendredi 26 février 2021.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
venenatis risus. mattis accumsan nec venenatis, nunc dictum mi, lectus porta. adipiscing