Hauts-Bassins : Dô et Dafra, les foyers de la Covid-19 dans la région

Le Comité régional de gestion des épidémies des Hauts-Bassins s’est réuni vendredi 26 juin 2020 au gouvernorat de Bobo pour rendre compte de sa gestion de la Covid-19. Il ressort qu’à la date du 26 juin 2020, la région a enregistré un total de 90 cas depuis le début de la pandémie.

Selon le président du Comité régional de gestion des épidémies des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, « depuis le début de la Covid-19 dans les Hauts-Bassins le 12 mars 2020, la région a enregistré à la date du 26 juin 2020, 90 cas dont 62 hommes et 28 femmes avec 68 guéris et 8 décès. Nous avons enregistré une accalmie jusqu’au 21 juin 2020, date à partir de laquelle, il y a eu 3 cas communautaires et 12 cas liés à des confinements de mineurs dans des hôtels de Bobo-Dioulasso.»
Pas de rebondissement de la Covid-19
Doit-on considérer un rebondissement de la maladie à coronavirus dans la région des Hauts-Bassins ? Le président du comité régional de gestion des épidémies des Hauts-Bassins, Antoine Atiou estime que le nombre de cas communautaires cités plus haut n’est pas très alarmant. Cependant, il a réitéré une invitation à la population, celle de respecter les mesures barrières car le nombre de cas peut être rapidement multiplier par dizaine, (…)».
Tout comme le président du Comité, le Directeur régional de la Santé des Hauts-Bassins, Seydou Ouattara a soutenu que « tant qu’on ne fait pas une enquête épidémiologique, on ne peut pas connaitre le niveau de base de la maladie. C’est à partir de cela qu’on peut dire s’il y a rebond ou pas. Actuellement nous sommes dans une surveillance passive car ce sont ceux qui ont des signes et les malades vulnérables qu’on dépiste. En ce qui concerne les cas communautaires, 25 personnes contacts ont été identifiées et les résultats au test de la Covid-19 de ces dernières se sont révélés négatifs».
Treize as actifs dans la région
Revenant sur les 13 cas actifs de la région à la date du 26 juin 2020, le DR/Santé a précisé que 12 sont suivis à domicile et 1 cas est hospitalisé. « Le nombre de cas se repartit entre le district sanitaire de Dô (51 cas), le district sanitaire de Dafra (36 cas) et le district sanitaire de Houndé (03 cas)».
Le Comité a saisi l’occasion de ce point de presse pour rassurer la population des actions et des dispositions qui seront prises pour éviter la propagation de la maladie. Il s’agit entre autres de procéder à un dépistage systématique des voyageurs pour séparer les voyageurs atteints de la Covid-19 des voyageurs sains après la réouverture des frontières ; la mise en place du projet de site de dépistage volontaire ; des sorties des services de sécurité seront faites pour sensibiliser et sévir sur le respect des mesures barrières notamment dans la circulation routière (surcharge dans les tricycles) et les débits de boisson, (…).

Fatimata BELEM

Fermer le menu
massa felis Curabitur Praesent Sed mattis